Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Volley : L’équipe veut elle sauver le club ?

Laisser encore filer les matchs reviendrait à remettre en cause l’existence même d’un club professionnel à Chaumont. Mieux vaudrait que l’équipe se mette à bien jouer lors des deux rencontres à venir.



Le Chaumont-Volley-Ball 52 Haute-Marne doit disputer ses deux prochaines rencontres à domicile. Il reçoit Aix samedi soir, pour le dernier de ses matchs aller, et reprend les matchs retour la semaine suivante, contre Cambrai, toujours salle Jean-Masson. En cette période charnière, l’équipe serait bien inspirée de montrer un visage bien différent de celui qu’elle a présenté jusqu’ici. Tant pour son public que pour ses financeurs.
Un fidèle supporter nous disait cette semaine qu’il avait décidé de ne plus aller voir jouer l’équipe professionnelle de Chaumont. Il expliquait se rendre salle Jean-Masson pour se détendre. Le spectacle sportif lui permettait de se distraire des tracas ordinaires de la semaine. Or, regrettait-il, il lui arrivait désormais de sortir de la salle plus stressé encore qu’il ne peut l’être au travail.
On comprend bien sa décision. Parce qu’enfin il n’est pas donné à tout le monde d’aimer payer pour se faire du mal.

2 matchs gagnés sur 12 et il en reste 14

Il faut savoir aussi que ce genre de réaction ne touche pas que les spectateurs. Les sponsors privés finissent par se lasser. Et les collectivités qui subventionnent sont en droit de demander des comptes au regard des objectifs annoncés. Bref ! Si l’équipe continue à «déjouer» comme elle le fait actuellement, il est possible que le club ne trouve plus les moyens financiers suffisants pour faire fonctionner une équipe professionnelle dans les années à venir.
Et, qu’on le veuille ou non, le sport de haut niveau reste encore un des moyens importants pour une ville de montrer son dynamisme et sa compétitivité. Ce qui n’est pas négligeable quand on veut conserver, voire développer sa population.
Mais revenons à nos sportifs.
On ne sait plus que dire pour expliquer leurs défaites à répétition. Compte tenu des antécédents et des qualités de chacun des joueurs, l’équipe du CVB 52 devrait figurer parmi les meilleures du championnat de Pro B. Or, on ne la voit conquérante qu’en de trop rares occasions. Elle n’a gagné que deux matchs jusqu’à présent. Et tous les deux à l’extérieur...
En décembre, un travail sur le mental semblait donner quelques résultats. Mais, la trêve étant passée par là, la reprise a été catastrophique. Le CVB est allé à Canteleu-Marome prendre un 3 - 0 qui ne souffrait pas de discussions.

Que tout le monde se remette en cause

«Il y a eu un temps où nous étions paralysés en fins de sets, constate l’entraîneur Pompiliu Dascalu. La peur de perdre nous empêchait de gagner. Mais samedi c’était pire encore, nos joueurs avaient l’air perdus chaque fois que l’adversaire prenait un point d’avance, même en début de match.
«Dans ces cas-là, regrette-t-il, chacun joue pour lui. Les consignes ne sont plus respectées...
«Avant chaque match, les joueurs me disent qu’ils sont très motivés. Mais quand je vois disparaître leur combativité au moindre accroc, je me dis que cette motivation n’est pas bien solide... Chaque samedi, je pense que cette fois-ci le déclic va venir. Et puis tout est à reprendre pour la semaine suivante... J’essaie de faire comprendre que, pour y arriver, tout le monde doit se remettre en cause. Mais ce n’est pas facile...».
Samedi, face à Aix, pour terminer la première partie de saison, le public qui ne sera pas encore découragé attendra ce fameux déclic. Il serait bon qu’il vienne. D’abord pour commencer à mettre le club à l’abri de graves désagréments. Et ensuite pour que la semaine suivante tout le monde retrouve la salle Jean-Masson avec plaisir.
Ce public, quia l’air de faire peur aux joueurs n’est pourtant pas très exigeant. Il ne leur demande pas de gagner à tout prix. Il veut simplement les voir se battre jusqu’au bout et, du coup, pouvoir apprécier quelques belles phases de jeu.

Lionel Thomassin
Vendredi 16 Janvier 2009
Lu 854 fois
Notez

Nouveau commentaire :