Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Vocalys va nous faire aimer l’opéra

La chorale locale a travaillé cette année sur les grands chœurs d’opéra. A travers des airs connus et les émotions qu’ils suscitent, elle entend nous rapprocher d’un art qui peut être populaire



«L’opéra, c’est d’abord de l’émotion !» Marie-Claude Zanivan, la chef de chœur de la chorale chaumontaise Vocalys, rêve de faire sortir l’opéra de son image élitiste. Il n’y a pas de raison que cet art, très populaire en Italie par exemple, ne puisse pas toucher le plus grand nombre ici aussi. Elle a donc voulu préparer cette année un programme particulièrement éblouissant basé sur des airs assez connus.
Chaque spectateur pourra, à partir de mélodies qui lui sont en partie familières, saisir toute la beauté supplémentaire de l’opéra et de ses chœurs en particulier.
De tous les instruments, la voix humaine est celui qui véhicule le plus d’émotion. Et la remarque est encore plus vraie lorsque plus de 40 voix s’organisent ensemble à la façon d’un orchestre. L’art de la polyphonie, qui a été développé dans diverses civilisations, est ici porté à son niveau le plus élaboré. Dans le spectacle que propose Vocalys, il arrive parfois que le chœur fasse entendre jusqu’à huit notes différentes en même temps. L’effet est alors très impressionnant. Un frisson à vivre en direct...


Œuvres et émotions très différentes

Le chœur, avec sa grande palette de couleurs et de nuances, permet de donner une âme à l’œuvre. N’oublions pas que l’opéra raconte une histoire. Les voix sont là pour faire passer les émotions. Et c’est là que l’interprétation prend toute sa valeur.
Vocalys a pris le pari de présenter des extraits d’une quinzaine d’œuvres différentes. Certaines sont enjouées, d’autres dramatiques. Toute la difficulté sera de passer de l’une à l’autre en emmenant le spectateur dans la fête, la tristesse, la lumière, la misère, la danse, les regrets...
Une brève présentation de chaque scène permettra quand même de se préparer à chaque voyage.
La première partie du concert sera consacrée aux compositeurs français (Saint-Saëns), tchèque (Bedrich Smetana), autrichien (Wolfgang Amadeus Mozart) et surtout allemands (Otto Nicolaï, Richard Wagner, Carl Maria von Weber). La seconde partie débutera avec un musicien russe (Alexander Borodine) et tout le reste sera réservé aux Italiens (Giusepe Verdi, Pietro Mascagni, Ruggero Leoncavallo et Gaetano Donizetti).
Les choristes seront accompagnés au piano par Catherine Aubriot.


Exposition d’affiches et conférence

Vocalys va nous faire aimer l’opéra
Le concert chaumontais de Vocalys (1) s’inscrit pour une bonne part dans le festival de l’affiche. D’abord parce qu’une partie des choristes a travaillé aux Silos avec Adeline Renard pour réaliser l’affiche ci-dessous qui deviendra le visuel de la chorale. Et ensuite parce qu’une exposition consacrée aux affiches d’opéras se tient à l’Espace Bouchardon (ancienne bibliothèque). Or c’est l’endroit où, avec l’association «Fugue à l’opéra», sera proposée, samedi à 17 heures une conférence animée par Carmello Agnello et intitulée : «les chemins de l’opéra» (entrée libre).
(1) La chorale chantera aussi à Bay sur Aube le vendredi soir et à Montier-en-Der le dimanche à 18 heures

Lionel Thomassin
Vendredi 13 Juin 2008
Lu 798 fois
Notez

Nouveau commentaire :