Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Tourisme L’office «change de braquet»

Des locaux embellis, un directeur, un site internet, un territoire plus vaste et de nouveaux moyens avec l’institution d’une taxe de séjour... L’office de tourisme non plus de Chaumont mais «du Pays de Chaumont en Champagne» fait sa révolution.



L’office de tourisme, dont les locaux rénovés viennent d’être inaugurés, se dote de moyens supplémentaires avec l’institution d’une taxe de séjour. 
L’office de tourisme, dont les locaux rénovés viennent d’être inaugurés, se dote de moyens supplémentaires avec l’institution d’une taxe de séjour. 
L’Office de tourisme de Chaumont est en pleine révolution. D’abord, ce n’est plus l’office de tourisme de la ville de Chaumont, mais celui du «Pays de Chaumont, en Champagne». Non seulement l’OTSI de Chaumont a fusionné avec celui de Colombey-les-Deux-Eglises, mais il fonctionne désormais pour le compte de deux communautés de communes : celle du Pays chaumontais (dont fait partie Colombey) et celle du bassin de Bologne-Vignory-Froncles. En attendant, comme le souhaite le conseiller général et maire de Viéville Denis Maillot, la venue d’autres intercommunalités du Pays de Chaumont.
Présidé depuis quelques mois par Céline Vancraeyneste, adjointe au maire de Chaumont, l’office de tourisme du Pays a recruté un directeur : Emmanuel Gil, ancien chargé de mission au Pays de Chaumont qui, avant d’arriver en Haute-Marne, était déjà responsable d’un office de tourisme en Dordogne.
Patrick Tresse reste chargé de mission. Tandis que la trilingue Anne Masset, chargée de l’accueil et de la promotion, a été envoyée à Colombey à l’occasion de l’ouverture du Mémorial Charles-de-Gaulle.
Agissant sur un territoire plus large et disposant d’une équipe remaniée, l’office de tourisme vient aussi de voir ses locaux de la place de la gare complètement rénovés. Un vrai site internet (encore en cours de construction) a aussi été mis en ligne.

Une taxe de 0,60 ou 0,70 euro par personne et par nuit

Enfin, avec l’institution depuis le 1er juin d’une taxe de séjour, des moyens supplémentaires vont être mis à sa disposition. Perçue sur les hébergements marchands (campings, gîtes, hôtels) de Chaumont et des villages appartenant aux deux communautés de communes, cette taxe devrait s’élever en moyenne à 0,60 ou 0,70 euro par personne et par nuit. Soit un produit attendu de 30 à 35 000 euros par an qui sera réaffecté au développement touristique.
«Cette taxe permet de financer la modification des sites d’accueil de Chaumont et de Colombey, une partie des nouveaux dépliants, le site internet et certaines animations à venir», explique Emmanuel Gil.
«On change de braquet», s’est félicité le maire de Chaumont Luc Chatel lors de l’inauguration des locaux rénovés, au lendemain de l’ouverture du Mémorial de Colombey. Avant de marteler : «Le tourisme, c’est un vecteur de croissance pour notre ville et notre département.»
«Sur ce point-là, nous sommes tout à fait d’accord», lui a répondu l’élu de gauche Denis Maillot.




Gare au Mémorial !

Le hall de la gare de Chaumont porte désormais les couleurs du Général de Gaulle. 
Le hall de la gare de Chaumont porte désormais les couleurs du Général de Gaulle. 
Contrairement au vœu de Luc Chatel, la gare de Chaumont ne s’appelle pas encore «Charles-de-Gaulle». En attendant (c’est sans doute une question qui va se régler directement entre le ministre-maire et le président de la SNCF, mais c’est plus compliqué qu’il n’y paraît à mettre en place), elle semble pour le moment en passe de devenir la gare d’accès au Mémorial de Colombey. 
Pour jouer le jeu, la SNCF a mis en vigueur une tarification TER, avec 50% de rabais pour tous les voyageurs de Champagne-Ardenne. Ceux-ci viennent avec un aller simple. Ils font tamponner leur billet au Mémorial. Et le retour leur est offert (il suffit de montrer ce billet tamponné au contrôleur). 

Tarification spéciale et navettes entre Chaumont et Colombey

Le voyageur peut bénéficier de cette tarification en empruntant aussi bien la gare de Bar-sur-Aube que celle de Chaumont. Mais la différence (et cela vaut aussi pour les non Champardennais), c’est qu’à Chaumont la communauté de communes a prévu des navettes entre la gare et Colombey. Tandis que dans l’Aube, aucune initiative n’a été prise pour l’instant (ça viendra peut-être). 
Les voyageurs en provenance de Troyes et de Paris arrivant à Chaumont vers 9 heures du matin, ceux de Reims, Châlons, Vitry-le-François et Saint-Dizier vers 8 h 30, et ceux de Langres et Chalindrey vers 9 h 15, une première navette a été mise en service -à la demande- à 9 h 30. 
Pour marquer le coup, la gare de Chaumont a aussi été décorée (par le Conseil général) avec des affiches du Mémorial et d’immenses photos du Général de Gaulle. 
Cette décoration est destinée à demeurer au-delà des premières semaines d’ouverture du Mémorial. Et si, comme le souhaite encore Luc Chatel, la gare de Chaumont est à l’avenir complètement refaite, le Général devrait rester présent, sous une forme ou une autre. 

Christophe Poirson
Vendredi 17 Octobre 2008
Lu 703 fois
Notez

Nouveau commentaire :