Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Sécurité : Parlez-nous de la route !

Organisé pour recueillir le sentiment de la population sur les questions de sécurité, le forum de Chaumont a surtout vu le public s’inquiéter de la répression des délits routiers.



En pleine ligne droite, sur une portion limitée à 70 km/h, ce radar a plutôt l’air de s’intéresser à ceux qui, inconsciemment, prennent de l’élan pour monter vers Biesles.
En pleine ligne droite, sur une portion limitée à 70 km/h, ce radar a plutôt l’air de s’intéresser à ceux qui, inconsciemment, prennent de l’élan pour monter vers Biesles.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que le forum sur la sécurité intérieure, organisé jeudi en fin d’après-midi au Relax, n’a pas attiré les foules. Si on excepte les représentants de l’Etat, les membres des forces de l’ordre et les élus, il ne devait guère y avoir plus d’une dizaine de simples citoyens dans la salle.
Ça fait peu quand on sait que ce type de réunion est organisé dans toute la France (il y en a eu 9 en Haute-Marne) pour recueillir l’avis de la population.
De toutes façons, comme dans le reste du département, le public n’avait rien à dire sur le traitement de la délinquance. Il s’est contenté de recevoir toutes sortes d’informations sur les méthodes de travail de la police et de la gendarmerie.
Personne n’a réclamé plus de répression et personne non plus ne s’est insurgé contre le fichage des Français ou encore l’installation de caméras dans les rues.
En fait, le seul sujet qui ait suscité des réactions est celui de la répression des infractions et des délits routiers.

Divergences de points de vue sur les radars

Les forces de l’ordre sont toujours vécues comme très présentes sur les routes de Haute-Marne. Et même si chacun admet que certaines mesures ont fait baisser le nombre d’accidents, il y a des pratiques qui ne passent pas.
Paul Flamérion, conseiller général et conseiller municipal de Chaumont résume ainsi une opinion très répandue : «Lorsque je me fais flasher à 60 km/h (retenus 56) en pleine nuit, dans une avenue déserte devant l’hypermarché Géant, peut-on dire que je suis un criminel ?».
Réponse sans appel du commissaire Klein : «Bien sûr que non, vous n’êtes pas un criminel... Vous êtes un contrevenant !».
Il n’empêche. Beaucoup de citoyens sont persuadés que les radars ont pour fonction première de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat.
Guillaume Audebaud, directeur des Services du Cabinet et de la Sécurité à la préfecture, affirme pourtant que les radars sont placés dans les endroits jugés accidentogènes ; soit à partir de chiffres précis, soit pour répondre à une crainte de la population.
Il est difficile à croire cependant. On ne voit pas en quoi, par exemple, la grande ligne droite avant Villiers-le-Sec peut être considérée comme dangereuse. Et il est encore plus difficile de comprendre pourquoi le nouveau radar, proche de Chaumont, sur la route de Neufchâteau-Biesles, a été installé en montant (voir photo ci-contre). S’il y a eu des accidents à cet endroit, ils ont été provoqués par des véhicules qui, en provenance de Neufchâteau, ont raté le virage en descendant.
Un radar efficace aurait été installé avant ce virage. Tandis que là, il semble plutôt fait pour prendre les usagers qui s’apprêtent à monter tout droit vers Biesles, en oubliant la limitation à 70 km/h sur cette portion de ligne droite.

Attention à la moto banalisée !

A Chaumont même, on peut encore admettre que le radar de Géant a été installé pour sécuriser le passage pour piétons situé un peu plus bas. Mais quand on apprend que, malgré son ancienneté, il est encore le troisième meilleur «flasheur» du département, on peut douter de son action sécuritaire. S’il piège toujours autant, alors qu’il est certainement le plus connu de Haute-Marne, c’est qu’il parvient toujours à se faire oublier.
Les autorités devraient donc s’appliquer à le rendre de plus en plus visible jusqu’à ce qu’il atteigne le but officiellement recherché : qu’il ne flashe plus jamais personne. Preuve qu’il assurerait enfin une pleine sécurité.
Pourquoi laissent-elles persister une situation théoriquement insatisfaisante du point de vue de la sécurité, mais pratiquement lucrative pour l’Etat ?
Le débat n’est pas terminé puisqu’il est question d’installer encore trois nouveaux radars en Haute-Marne en 2010. Mais rien n’est encore prévu pour surveiller les feux rouges. C’est en tout cas ce qui a été répondu à une personne du public qui s’inquiétait pour le passage à l’orange. A Chaumont, les carrefours à feux ne sont pas considérés comme dangereux. Les accidents y sont très rares.
Enfin, il faut savoir que la gendarmerie dispose désormais d’une moto banalisée. Ça permet au motard, habillé en civil, de repérer les personnes qui téléphonent au volant ou qui n’ont pas attaché leur ceinture et de les signaler à des collègues installés un peu plus loin.
Méfiance donc !



Presque comme à la télé

Ayant présenté un film sur les méthodes scientifiques de la police et de la gendarmerie, les organisateurs du forum ont pu préciser que les «Experts» existaient aussi à Chaumont. A les croire d’ailleurs, pour répondre à la question d’une personne du public, il n’est pas utile de fusionner les deux services, puisqu’ils ont tous les deux plus de travail qu’ils ne peuvent en prendre.
On a appris à cette occasion qu’il fallait résister à la tentation de tout ranger après un cambriolage. Il est important de laisser aux enquêteurs les moyens de prélever des indices. Or, les progrès de la science aidant, la récolte peut s’avérer très abondante...
Il ne faut toutefois pas trop rêver. Certaines analyses coûtent cher (une recherche d’ADN revient par exemple à 250 euros). Si bien qu’elles ne sont utilisées que sur les affaires importantes. On ne peut pas s’en servir pour tous les petits cambriolages...
Ah bon ! Nous on croyait...
Quand on a appris que l’ADN avait servi à confondre les voleurs du scooter du fils de Nicolas Sarkozy, on s’était imaginé qu’il s’agissait de pratiques courantes pour tous ces types de vols...

Lionel Thomassin
Vendredi 15 Mai 2009
Lu 8601 fois
Notez

Nouveau commentaire :