Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Sciences et musique : Camille Freppel fait fort



Sciences et musique : Camille Freppel fait fort
A 15 ans, Camille Freppel est un violoncelliste doué qui fait la fierté de son père, lui-même musicien réputé, apprécié des amateurs d’orgue. Elève du lycée Bouchardon, en classe de seconde, le jeune Chaumontais est aussi particulièrement fortiche dans les matières scientifiques et fait par exemple partie de l’association nationale Animath. Même si cela n’est pas automatique, le fait d’être bon à la fois en musique et en sciences n’est pas forcément dû au hasard. «La musique est cartésienne», explique l’adolescent. «Le rythme est basé sur les mathématiques. Si on comprend bien les maths, on comprend plus facilement la musique. En revanche, les notes, c’est plutôt physique. Ce sont des rapports de fréquences, des vibrations…» Grâce à ses activités extrascolaires, Camille Freppel a pu rencontrer des personnalités qui l’ont amené à explorer les liens pouvant ainsi exister entre ses deux passions : la musique et les sciences. Et il a eu envie d’en faire profiter les Chaumontais.

Sous le patronage du ministère de la culture

L’idée d’organiser une série de conférences, de débats et d’ateliers a germé alors qu’il n’était encore qu’au collège. Et il lui aura fallu pas loin d’une année pour y parvenir. Vu comme un «extraterrestre » par certains adultes, Camille Freppel a dû vaincre les réticences liées à son âge et certaines lourdeurs de l’administration en général et de l’éducation nationale en particulier. Il a déposé un dossier à Jeunesse et Sports et a obtenu une aide de 800 euros dans le cadre du dispositif «Bouge ton village !». Il a aussi sollicité la Région, le Département, la ville de Chaumont, ainsi que des privés. Et il a obtenu le patronage du ministère de la Culture ! Avec l’aide de certains de ses professeurs, de l’administration du lycée et de quelques camarades, il a fini par mettre au point un programme très riche. Ce vendredi 28 mars, 22 lycéens chaumontais vont découvrir à Paris l’Institut de recherche sur la coordination acoustique et musique (IRCAM) et assister à une conférence unique menée par Jean-Pierre Kahane, membre de l’Académie des sciences, sur le thème : «Harmonie et mathématiques, de Platon à aujourd’hui ». Lundi 31 mars et mardi 1er avril, des conférences et des ateliers seront proposés en journée aux élèves du lycée Bouchardon et du collège Saint-Saëns. Il sera question, entre autres, des suites numériques et de leurs histoires, de ce qui se passe dans le cerveau quand nous faisons des mathématiques, de la physique du son et de la musique, de la musique et des harmoniques, du lien entre le jazz et les mathématiques, du langage de la musique, etc.

Deux conférences pour le grand public

Et puis, chaque soir, il y aura une conférence avec entrée gratuite à destination du grand public. Le lundi 31 mars, à 20 h 30, au lycée (site Gagarine), il sera question de «La magie du nombre d’or» avec Pierre Arnoux, professeur à la faculté des sciences de Luminy. Et le mardi 1er avril, à 20 h 30, à la salle des fêtes, Emmanuel Bigand et Paul Molin interviendront sur le thème «Musique et science, un regard mutuel». Emmanuel Bigand est violoncelliste, professeur de psychologie cognitive, titulaire de la chaire «Musique, langage et cognition» à l’Institut universitaire de France. Paul Molin est professeur de mathématiques à l’université de Bourgogne et chercheur au CNRS. Camille Freppel ne se moque pas du monde !

C.P.
Vendredi 28 Mars 2008
Lu 2276 fois
Notez

Nouveau commentaire :