Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Restos du Coeur : 25% d’inscrits en plus !

Cette année, les Restos du Coeur enregistrent une augmentation du nombre d’inscrits, mais aussi davantage de dons.



Une partie des 30 bénévoles de Chaumont qui participent à une organisation efficace, mais relativement complexe. Certains d’entre-eux ont d’ailleurs suivi des formations spécifiques.
Une partie des 30 bénévoles de Chaumont qui participent à une organisation efficace, mais relativement complexe. Certains d’entre-eux ont d’ailleurs suivi des formations spécifiques.
Installés depuis peu dans de nouveaux locaux (ceux du FJT, rue de Carcassonne), les Restos du cœurs disposent désormais d’une surface et d’équipements nécessaires pour bien travailler. Ça tombe bien, puisqu’ils ont enregistré cette saison 25 % d’inscriptions en plus.
A Chaumont, on compte 670 bénéficiaires pour une moyenne de 3000 à 3500 repas distribués chaque semaine durant la campagne qui couvre les mois de décembre à mars inclus.
Les portes sont ouvertes le mardi toute la journée pour les grandes familles et le mercredi après-midi pour les bénéficiaires représentant une, deux ou trois personnes. En général, chaque famille reçoit l’équivalent de 6 repas pour la semaine. Mais il y a des exceptions pour celles et ceux qui n’ont pratiquement pas de revenus et à qui 12 repas sont servis par semaine.
De plus, il arrive fréquemment que des colis de dépannage soient donnés à des personnes se retrouvant brusquement en détresse. Celles-là sont généralement envoyées par des assistantes sociales.
Enfin, il existe aussi une inter-campagne qui, du 15 mai au 30 septembre, permet d’aider environ 200 familles en grandes difficultés.

D’année en année...

Toutes ces familles ont été inscrites auparavant en fonction de critères très précis. L’augmentation du nombre de bénéficiaires peut donc être considérée comme un indice de dégradation de la situation sociale locale. Ce qui n’est guère rassurant quand on sait que la progression était déjà importante l’année précédente et qu’il faudra bien un an avant que ne se fassent sentir les effets de la crise.
Déjà cette année, tenant compte de l’augmentation de la demande, les Restos de Chaumont ont distribué moins largement. Mais il a fallu quand même puiser dans les stocks engrangés lors de l’opération de collecte que Chaumont met en place en novembre. L’inter-campagne promettait d’être assez compliquée à réaliser. Mais, heureusement, l’opération du week-end dernier, s’est avérée particulièrement réussie dans le secteur.
A croire que la crise a fait mieux prendre conscience de certains problèmes à la population. Toujours est-il que ce complément apporté aux livraisons hebdomadaires de la structure nationale des Restos du cœur, permet d’aborder la suite avec une plus grande sérénité.

Lionel Thomassin
Vendredi 13 Mars 2009
Lu 312 fois
Notez

Nouveau commentaire :