Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Rentrée : Pensez à l’aide aux devoirs

L’UDAF rappelle aux familles les actions existantes sur la ville de Chaumont dans le domaine de l’accompagnement scolaire. Et elle lance un appel au bénévolat.



Depuis 1995, un réseau d’accompagnement à la scolarité s’est développé sur la ville de Chaumont. Sous la coordination de l’UDAF (Union départementale des associations familiales), une dizaine d’actions sont mises en place tous les soirs après l’école dans les clubs municipaux (Maison du temps libre au Cavalier et Club 1000 jeunes à La Rochotte), le mercredi après-midi à l’ADPJ (Association départementale prévention jeunesse), deux soirs par semaine à la MJC, à la demande au Point Commun de la Rochotte, deux fois par semaine au Local Ribot / Loucheur et le mercredi matin au CADA (Centre d’accueil des demandeurs d’asile). 
Une action d’accompagnement à la scolarité est aussi proposée à l’école de Bricon. 
Il s’agit d’ateliers où des professionnels (animateurs de la ville, éducateurs, voire enseignants pour l’école de Bricon) et des bénévoles accueillent donc les enfants et les aident à faire leurs devoirs. «Il s’agit surtout d’aider les enfants à acquérir des méthodes de travail et à s’organiser», précise la coordinatrice de l’UDAF, Cécile Didier. «Il y a l’aide aux devoirs proprement dite, mais il y a aussi les apports culturels à la réussite scolaire. Et puis, on ne fait pas que travailler. Il y a aussi des moments de détente». 
Par exemple, l’association Au Coeur des mots intervient de temps en temps pour lire des contes. 
Au cours de la dernière année scolaire, ce sont 110 enfants (de l’école primaire au collège) qui ont été concernés par ces actions au sein du réseau chaumontais. Auxquels il convient d’ajouter environ 120 enfants directement pris en charge par l’association Initiales et une quinzaine par la Ligue de l’Enseignement qui mène une action spécifique concernant les élèves de CP en difficulté. 

Une réunion le 30 septembre sur «Comment aider son enfants dans sa scolarité»

Mais, sachant que beaucoup de parents n’ont pas le temps ou parfois pas les moyens (non maîtrise de la langue, par exemple, pour les immigrés) de contrôler les devoirs de leurs enfants, il y a sans doute moyen de faire encore mieux.
Les personnes intéressées sont invitées à prendre contact avec les organismes concernés ou avec l’UDAF qui lance par ailleurs un appel au bénévolat pour développer toutes ces actions. 
Aucun diplôme n’est requis si ce n’est le niveau bac en ce qui concerne l’aide aux collégiens. Pour le reste, il faut surtout avoir le contact avec les enfants et aimer travailler en groupe. 
En cas de besoin, des formations peuvent être proposées aux intervenants. 
Contacter Cécile Didier à l’UDAF, 13 rue Victor-Fourcaut à Chaumont, tél. 03 25 35 36 08. 
A noter par ailleurs qu’une réunion sera organisée par le Réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAPP) le mardi 30 septembre à 20 heures au collège Louise-Michel sur le thème : «Comment aider son enfant dans sa scolarité ?»
De la maternelle au lycée, comment utiliser ses propres ressources pour accompagner son enfant ? Où commence et où s’arrête le rôle des parents concernant les devoirs scolaires ? Mauvais bulletins : comment s’en sortir ensemble ? Que faire quand l’enfant ne veut pas travailler ? Parents inquiets, enfants stressés, comment rester zen ?
Marie Habert, spécialiste de la relation école-famille, tentera de répondre à toutes ces questions. 

L' affranchi
Vendredi 29 Août 2008
Lu 532 fois
Notez

Nouveau commentaire :