Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Magasins de jouets une ouverture... et une fermeture

Sous l’enseigne «Jouets Sajou», une Chaumontaise crée, à côté de la gendarmerie, un magasin indépendant de 380 m2. Cette ouverture (prévue le 5 novembre) devrait toutefois être suivie d’une fermeture puisque le Bazar Michel projette de s’arrêter en 2009.



Magasins de jouets une ouverture... et une fermeture
Le local qui abritera la future «moyenne surface» du jouet, début novembre à Chaumont, est situé avenue de la République, juste à côté de la gendarmerie. Il a longtemps été celui de «Bureau service» et dernièrement il était occupé par un commerce de surplus de l’armée.
La nouvelle occupante des lieux, y voit trois gros avantages : une surface au sol et une longueur de vitrine qu’on ne trouve pas au centre ville, ainsi qu’un petit parking réservé aux clients à l’arrière du bâtiment.
Laurence Braux travaille chez «Feu Vert», mais pour peu de temps encore, comme assistante de gestion. Elle y exerce depuis une douzaine d’années. Se lancer à la tête de son propre magasin l’inquiète d’autant moins qu’elle connaît bien le fonctionnement de l’entreprise et que son mari est également installé à son compte, en tant que menuisier.
«J’ai la chance d’avoir un bon patron, précise-t-elle. Il a compris ma démarche et il me soutient en me libérant certaines heures pour monter mon projet».

Plus de choix pour le consommateur à la fin de l’année

Elle explique avoir eu l’idée d’ouvrir ce type de magasin en cherchant des jouets pour son enfant de 3 ans. «Je me suis rendue compte, commente-t-elle, que le commerce d’une ville comme Chaumont gagnerait à disposer d’une offre beaucoup plus importante dans le domaine».
Avec Joué-Club, rue Victor-Fourcaut, la ville disposera donc de deux magasins spécialisés pour les prochaines fêtes de fin d’année. Mais ce sera de courte durée puisqu’on sait que le Bazar Michel projette de s’arrêter en 2009. Ce qui ne réjouit guère Laurence Braux. Elle pense qu’il y a plus à gagner en travaillant à plusieurs sur la même famille de produits. En tout cas, le pire serait de laisser penser au consommateur local qu’il pourrait trouver plus de choix ailleurs qu’à Chaumont.

Avec deux employées

Laurence Braux a choisi la formule de l’adhésion à une centrale d’achat. Celle des Jouets Sajou, en l’occurrence. Ce qui lui permet de bénéficier d’un catalogue tout en restant maître chez elle.
Les magasins Sajou, qui sont encore peu connus dans notre région, se comptent au nombre de 140 sur tout le territoire français. Ils sont de toutes tailles. Leur origine se situe au centre ouest de la France. On y trouve surtout des jouets pour les plus jeunes et absolument pas de consoles vidéo. L’ordinateur et le jeu vidéo n’existent que sous la forme de jouets.
A Chaumont, Mme Braux a prévu de démarrer avec deux employées. Mais, compte tenu de la surface, et si l’activité le permet, une ou deux autres embauches ne sont pas exclues pour l’avenir.

Lionel Thomassin
Samedi 27 Septembre 2008
Lu 2431 fois
Notez


1.Posté par michel tommy le 03/08/2009 21:54
bonjour
je suis moi meme menuisier , mon épouse et moi meme somme a la recherche d'une enseigne fiable pour l'ouverture d'un magasin spécialisé dans le jouets en bois tout age ... ce magasin pourrai ce cituer du coté de wavre ... je vous souhaite bonne chance et plein de bonheur ...

Nouveau commentaire :