Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Lions-club «La plus grande association caritative du monde»

Directeur international des Lions Clubs, Georges Placet est venu cette semaine à Chaumont expliquer en quoi le mouvement lioniste est plus important que les membres eux-mêmes ne l’imaginent.



Georges Placet, originaire de la Marne, fait partie des 34 membres du conseil d’administration du mouvement mondial des Lions Clubs. 
Georges Placet, originaire de la Marne, fait partie des 34 membres du conseil d’administration du mouvement mondial des Lions Clubs. 
Georges Placet est directeur international des Lions Clubs. Il fait donc partie des 34 membres du Conseil d’administration du mouvement mondial. Et à ce titre, il préside la commission de la constitution et des statuts internationaux. Il n’est pas si courant qu’un Français fasse partie de cette instance. Il se trouve par ailleurs qu’il est originaire de la Marne. Il connaît donc très bien les membres des clubs de la région. Voilà pourquoi, mardi dernier, il a répondu favorablement à l’invitation du Lions Club Chaumont-Donjon.
L’occasion était unique pour les membres des deux clubs de Chaumont, mais aussi pour les représentants de Saint-Dizier, Verdun, Bar-le-Duc... de se renseigner sur la dimension internationale du mouvement.

800 millions de dollars par an

Dans le monde prospèrent 45 000 Lions Clubs (dont 1200 en France) qui rassemblent 1,3 millions de membres (dont “seulement” 285 000 en Europe et 30 000 en France). Chacun de ces 45 000 clubs met en place à son niveau des actions caritatives qui lui sont propres. Il les réalise souvent dans sa ville, mais il arrive que des aides locales partent vers d’autres pays.
Parallèlement, chaque club verse régulièrement de l’argent à différentes strates de l’organisation. Un gouverneur qui vient en visite dans un club ne repart jamais sans un chèque. Et mardi encore, à la fin de sa conférence, le directeur international s’est vu remettre, par le président de Chaumont-Donjon, Jean-Marie Viart, un don de 1 500 euros.
La somme des petites choses locales et des grandes opérations internationales s’élève finalement à plus de 800 millions de dollars par an.
Ce sont tous ces chiffres qui font dire à Georges Placet que le mouvement lioniste est la plus grande association caritative du monde.
Il ajoute que l’essentiel du travail est effectué bénévolement.
Contrairement à beaucoup d’autres, pour exister et mettre en place ses actions, le Lions utilise très peu de salariés (ils sont 7 en France). Si bien que, les cotisations assurant l’essentiel du fonctionnement, on peut dire que près de 100 % des dons sont affectés au financement direct des actions.


«38 millions d’aveugles ont retrouvé la vue»

Au niveau national, Georges Placet rappelle que les Lions ont créé la structure qui est devenue par la suite l’AFM. Et aujourd’hui encore, ils participent très activement au Téléthon. Ils gèrent d’ailleurs les dons par téléphone (au 36 37).
Ils ont aussi créé la première cellule d’hospitalisation de jour pour les malades d’Alzheimer. Ils s’occupent aujourd’hui de 150 lieux dans lesquels on peut laisser un parent, le temps de vaquer à ses occupations. Actuellement, 120 autres sont en préparations.
Ils ont réalisé la bibliothèque sonore qui met à la disposition des aveugles plus de 350 000 livres enregistrés.
Ils travaillent pour le don d’organes avec le Professeur Christian Cabrol.
Ils ont créé la structure nationale qui permet chaque année à 2 000 jeunes des quartiers de partir en vacances...
Enfin, depuis 30 ans, ils envoient régulièrement des dizaines de containers de matériel médical vers l’Afrique.
Au niveau international, les Lions installent carrément des hôpitaux dans les pays défavorisés. Ils interviennent sur les grandes catastrophes... Et puis surtout ils mènent une vraie croisade contre la cécité.
S’apercevant en 1990 que 50 à 60 millions d’aveugles dans le monde pourraient retrouver la vue s’ils bénéficiaient d’une opération, les Lions ont lancé un grand grand projet qui se concrétise aujourd’hui. Georges Placet affirme que déjà 38 millions de personnes ont été soignées, à l’issue de deux plans qui ont coûtés respectivement 175 et 215 millions d’euros. Le nombre de non-voyants est désormais stabilisé dans le monde.
Lions-club «La plus grande association caritative du monde»

Lionel Thomassin
Vendredi 20 Février 2009
Lu 1918 fois
Notez

Nouveau commentaire :