Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Le Conseil général, la culture et «les ânes qui n’ont pas soif»

Dans un souci de concertation mais aussi de mieux dépenser, le Conseil général vient d’organiser les premières rencontres départementales de la culture. Mais le discours d’Elisabeth Robert-Dehault n’a pas rassuré tout le monde. Surtout lorsqu’elle a dit, à propos de ceux que la politique culturelle départementale ne parvient pas à toucher : «on ne peut pas donner à boire à un âne qui n’a pas soif».




Christophe Poirson
Vendredi 24 Juin 2011
Lu 423 fois
Notez

Nouveau commentaire :