Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

La stèle de La Vendue objet de vandalisme

La stèle des fusillés de La Vendue n’a pas été épargnée par le passage des Tziganes. Elle n’a pas été seulement souillée (notre photo ci-dessous, envoyée par un de nos lecteurs), mais carrément saccagée à coups de cailloux. Ce qui provoque l’indignation.



La stèle de La Vendue objet de vandalisme
Habitant le secteur de La Vendue, Emmanuel Bouvier n’a pas résisté à la tentation de nous envoyer en début de semaine quelques photos prises lors du passage des Tziganes, accompagnées de ce commentaire :
«J'ai surtout envie de dire à nos élus que l'on ne peut recevoir cette communauté sans avoir prévu le minimum (douches, WC ...). Car au cours d'un échange avec trois d'entre eux, que répondre à "vous pouvez arroser vos fleurs et nous, on ne peut même pas prendre de douche" ! Oser dire que les conditions d'hygiène sont bonnes nous a profondément mis en colère !
Le plus grave est sans doute le scandale de la stèle des fusillés : ont-ils oublié que la communauté tzigane a payé un très lourd tribut au cours de la seconde guerre mondiale ?
«A chaque malheur chose est bonne, dit-on. Espérons que nous saurons en tirer les leçons.
Merci à vous pour votre vision de l'exercice du journalisme et longue vie !»




L’indignation du président de l’association Militaria

La stèle de La Vendue objet de vandalisme
Mercredi matin, après le départ de la plupart des Tziganes, quelques employés municipaux finissaient de nettoyer le site de La Vendue. Il restait encore beaucoup de sacs poubelles. Mais tout avait été remis en ordre. Tout, sauf la stèle des fusillés de La Vendue. Laquelle n’a pas été seulement souillée (voir ci-dessus), mais saccagée à coups de cailloux (voir ci-contre). 
En tant que président de l’association Militaria et citoyen chaumontais, Daniel Vaudrémont a tenu à nous faire part de son «indignation» après avoir constaté les dégâts.
«Cela s’est passé pendant la présence des gens du voyage», affirme-t-il. «Les personnes qui ont fait ce geste intolérable n’ont certainement pas eu dans leurs familles des personnes qui ont perdu leur vie pour la nation et pour qui l’on doit avoir un respect pour toujours». 






«La Ville et la Police doivent des explications»

Jean Thivet, qui habite à Chaumont, nous a fait parvenir ce courrier :
«Bravo pour votre article du 08/08 qui relate très objectivement les nuisances liées à la présence de plus de 2000 Tziganes sur le terrain de La Vendue. 
«Sans aucun ostracisme à l’encontre de cette communauté, il est de notoriété publique qu’elle laisse toujours des traces partout où elle passe. La carence des autorités municipales et de police laisse perplexes les Chaumontais qui ne comprennent pas un tel laxisme et les débordements en tous genres constatés route de Neuilly. 
«La municipalité dit (cf. JHM du 08/08) n’avoir été avisée du rassemblement tzigane que début juillet, rejetant en fin de compte la responsabilité sur l’intercommunalité : cette réaction est déplorable et irresponsable. 
«Même en admettant cette explication exacte, la Ville avait encore le temps de prendre quelques mesures préventives touchant l’hygiène notamment. 
«Depuis quelque temps, on parle beaucoup de Chaumont ville accueil, de Chaumont la belle endormie, etc. Je ne suis pas sûr que le touriste arrivant à Chaumont par la route de Neuilly ait ressenti une telle impression.
«Quid enfin du coût pour la collectivité, c’est-à-dire les contribuables chaumontais, engendré par événement estival et nauséabond ?
«La Ville et la Police doivent en tous cas des explications aux Chaumontais». 

Christophe Poirson
Samedi 16 Août 2008
Lu 838 fois
Notez


1.Posté par Colas le 15/03/2009 15:42
Aujourd'hui, je me suis rendue à la stèle et pour être positive,je vous raconte qu'elle est trèsbien restaurée.Nous avons rencontré un citoyen chaumontais qui a pris le temps de nous expliquer tout ce qui s'est passé et j'espère que les tziganes respecteront ce lieu.

Nouveau commentaire :