Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

La colère de sportifs qui se sentent pris pour des pigeons

Le club de Yoseikan Budo qui a entièrement - et à ses frais - aménagé les locaux qu'il utilise rue des Abbés Durand, se voit contraint aujourd'hui par la ville de Chaumont de les mettre à disposition des écoles tout en en assurant l'entretien.




Lionel Thomassin
Vendredi 2 Novembre 2012
Lu 95 fois
Notez

Nouveau commentaire :