Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

La Haute-Marne jugée «vertueuse»

«Capital» a dressé la liste des départements qui gaspillent et de ceux qui sont vertueux. la Haute-Marne fait partie des derniers.



Le rapport Balladur sur la réforme des collectivités territoriales suggère de suprimer les cantons mais ni les départements, ni les régions. Même si l’idée est émise de faire passer le nombre de régions de 22 à 15 (ainsi, le département de l’Aisne pourrait être intégré à la Champagne-Ardenne). Et même s’il est envisagé de faire désigner, à partir de 2014, dans le cadre d’une seule et même élection, les conseillers généraux et régionaux (qui deviendraient alors des conseillers territoriaux). 
Reste que dans son numéro du mois de mars, qui vient juste de sortir, le magazine «Capital» repose la question : «Faut-il supprimer les départements ?». Et il se dépêche de répondre par l’affirmative, dénonçant des «gaspillages en pagaille». 
Pour ce faire, il s’appuie entre autres sur une étude qui n’est pas publiée dans le magazine papier mais sur son site internet et qui dresse une liste des départements vertueux et de ceux qui gaspillent. Bonne nouvelle pour les Haut-Marnais : notre département fait partie de ceux qui sont «vertueux». 
Avec un total de 654 euros par habitant de dépenses de fonctionnement, la Haute-Marne fait mieux que la moyenne des autres départtements (724 euros). Même si les charges de personnel y sont un peu plus élevées : 141 euros par habitant contre 138. 

Une dette de 83 euros par habitant en Haute-Marne contre 990 euros dans la Meuse !

Les dépenses d’équipement sont également légèrement inférieures à la moyenne nationale : 230 euros par habitant contre 237. Mais surtout la dette est presque ridiculement basse : 83 euros par habitant, alors que la moyenne est de 383 euros. Et qu’elle monte jusqu’à 990 euros dans la Meuse (ils bénéficient pourtant eux aussi de la manne financière liée à Bure) et 1087 euros en Corrèze !
Quant aux impôts locaux, ils s’élèvent en Haute-Marne à 446 euros par habitant, alors que la moyenne est de 537 euros. Certains départements faisant encore bien pire : 715 euros en Savoie, 719 euros dans l’Aude, 763 euros dans les Alpes-Maritimes et 764 euros dans les Hauts-de-Seine. 
Ces résultats sont d’autant plus méritoires que les dépenses des départements très peuplés sont réparties sur un plus grand nombre d’individus et sont donc généralement inférieures à celles des départements ruraux. Dans le même esprit, on peut comprendre que les départementaux ruraux, qui ont à entretenir un réseau de routes plus important que les départements très urbanisés, aient à assumer des dépenses d’équipement plus lourdes. 
Bref, la Haute-Marne ne fait pas partie des départements qui méritent d’être supprimés... Reste que l’action et l’utilité des départements peuvent aussi être appréciées sur des critères autres que financiers...

Christophe Poirson
Samedi 28 Février 2009
Lu 782 fois
Notez

Nouveau commentaire :