Rechercher un article



Brèves

Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

L'Histoire d'Amour du Siècle de Märta Tikkanen

Espace Bouchardon de Chaumont, samedi 24 janvier 2015, 20h30.

Tarif réduit 5 EUR enfants de plus de 12 ans + demandeurs d'emploi et étudiants (pouvant présenter une carte)
Tarif plein : 10 EUR

Réservations conseillées au 03 25 30 60 50

A partir du texte de l'auteure finlandaise Märta Tikkanen dans lequel elle conte sa longue et douloureuse passion amoureuse pour son mari alcoolique. Oeuvre ayant obtenu le Prix de littérature des Femmes Nordiques. Jeu :Laurence Boyenval.Violoncelle :Evelyne Peudon.Mise en scène :Sylvain Marmorat.



Dans le long poème L'Histoire d'Amour du Siècle, Märta Tikkanen, écrivaine finlandaise, raconte l’histoire de deux êtres qui s’aiment et dont l’un est alcoolique. Elle y dévoile son histoire ; sa longue et douloureuse passion amoureuse pour Henrik, son mari, écrivain tout comme elle, génial et dépendant à l’alcool... Elle s’adonne à une description méticuleuse, voire clinique de faits précis, cruels ou drôles, qui ponctuent leur quotidien... son quotidien... celui de leurs enfants.
Son écriture limpide, teinté d’humour souvent noir, conjugue des sentiments contradictoires : résignation, révolte, difficulté d’exister et clairvoyance.
Pour laisser au spectateur le temps de reprendre son souffle entre les tirades de ce texte fort, Sylvain Marmorat, fait donner la réplique à Laurence Boyenval(qui interprète Märta avec une grande justesse) à Evelyne Peudon, violoncelliste. Les morceaux que celle-ci a choisi d’interpréter tout au long de la pièce,laissent ainsi voyager les sentiments et les mots, appuyant ou reflétant les pensées du personnage central ; le poussant même parfois à encore plus de confidences.
Depuis 20 ans, les comédiens de la compagnie Le Rocher des Doms sont des passeurs de textes et d’auteurs, connus ou non ; mais parce que le théâtre est spectacle vivant, en mouvement, ils sont avant tout des passeurs d’images et d’émotions. Dans cette pièce, crue et lyrique à la fois, pas de jugement, pas de morale mais des tranches de vie, de sentiments qui font porter sur ce « problème de santé publique » un regard empathique et qui font sortir le public différent de ce qu’il était avant d’entrer dans la salle. Un joli moment à partager...sans modération.

Cie Résurgences
Mercredi 24 Décembre 2014
Lu 2456 fois
Notez