Rechercher un article



Brèves

Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

L’Etat en profite pour faire pression sur les établissements

Si l'ARS octroie un délai de 18 mois avant de transformer sa suspension en suppression, c'est pour mieux obliger hôpitaux et cliniques à collaborer. Mais vers quoi se dirige-t-on ?




Lionel Thomassin
Vendredi 20 Juin 2014
Lu 40 fois
Notez

Nouveau commentaire :