Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Immobilier : Visiter une maison sans se déplacer...

«VisiteVirtuelle-immo.com» propose, grâce à un système innovant, de visiter des maisons à vendre en restant chez soi. L’occasion de faire du gagner du temps et de l’argent aux acheteurs comme aux vendeurs.



Nicolas Jobert : «Aujourd’hui, près de 80% des acheteurs sont sur internet et 60% des ventes se font entre particuliers». 
Nicolas Jobert : «Aujourd’hui, près de 80% des acheteurs sont sur internet et 60% des ventes se font entre particuliers». 
A 24 ans, Nicolas Jobert a déjà créé sa propre entreprise : une agence de publicité spécialisée dans les annonces immobilières sur internet. Auparavant, le jeune homme avait travaillé dans des agences immobilières, à Chaumont et à Troyes. Mais les méthodes de vente ne lui plaisaient pas. «J’ai voulu apporter un service différent aux vendeurs et acheteurs», explique-t-il. «Pour vendre un bien, il faut un notaire, un diagnostiqueur immobilier et une très bonne publicité. Moi, je ne m’occupe que de communication».
C’est ainsi que «VisiteVirtuelle-immo.com» a ouvert ses portes en septembre, dans la rue Pasteur, à Chaumont. Contrairement à ce que croient beaucoup de passants, il ne s’agit donc pas d’une nouvelle agence immobilière. Mais d’une société qui développe un concept censé être révolutionnaire : la visite virtuelle interactive. «C’est une économie de temps et d’argent pour tout le monde», explique Nicolas Jobert. «La personne à la recherche d’un bien fait une sélection plus précise des offres existantes. Et le vendeur n’a plus affaire à de simples curieux, mais à des personnes d’autant plus intéressées qu’elles ont déjà pu découvrir le bien en question».

Comme si le visiteur se retrouvait au milieu de chaque pièce...

Car la visite est à la fois virtuelle et complète. Grace à des photographies sphériques prises à 360°, c’est comme si le visiteur se retrouvait au milieu de chaque pièce. Il peut choisir l’angle de vue, zoomer sur le moindre défaut du sol ou du plafond et passer ainsi de pièce en pièce, à son rythme, de la cave au grenier. Il peut aussi se promener sur la terrasse, dans le jardin et même dans la rue.
Sur son site internet, «Visitevirtuelle-immo.com» propose, outre ce reportage photo d’un genre nouveau, un descriptif complet et détaillé du bien et des environs, ainsi qu’un contact avec les propriétaires.
La vente se fait donc entre particuliers, sans commission. Nicolas Jobert facture toutefois bien évidemment son service au vendeur, la facture pouvant être acquittée seulement à la vente du bien.
Pour ceux qui le souhaitent, des partenaires peuvent aussi être sollicités : un diagnostiqueur immobilier pour réaliser tous les contrôles et diagnostics imposés par la loi, un courtier en prêts immobiliers pour décrocher le meilleur financement au meilleur taux, et une décoratrice d’intérieur afin de mieux préparer le bien à la vente.
L’annonce n’apparaît pas seulement sur le site internet de l’agence chaumontaise. Elle est aussi sur les sites d’annonces les plus fréquentés, en France comme à l’étranger. La publicité locale est également assurée par un traditionnel panneau accrochée sur la façade du bien concerné.

«On peut se développer sur toute la France»

Nicolas Jobert, qui travaille avec sa mère, est conscient de ne pas avoir démarré son activité au meilleur moment. Il souffre aussi de la mauvaise publicité que tentent de lui faire certains agents immobiliers. Mais il a déjà permis la vente de plusieurs biens. Et il reste persuadé que le service qu’il propose ne pourra que se développer. «Aujourd’hui, près de 80% des acheteurs sont sur internet et 60% des ventes se font entre particuliers», précise-t-il. «Pour le moment, on ne travaille qu’en Haute-Marne. Mais on peut se développer sur toute la France.»
Il suffit de trouver les clients...

Christophe Poirson
Dimanche 8 Mars 2009
Lu 847 fois
Notez

Nouveau commentaire :