Rechercher un article



Brèves

Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

IME : Un festival qui monte en puissance

L’IME de Brottes organise les 7 et 8 juillet son 5e festival de théâtre. Parrainé cette année par l’imitateur Didier Gustin.



«Le théâtre développe la confiance et l’estime de soi», souligne Sophie Canin (photo d’archives). 
«Le théâtre développe la confiance et l’estime de soi», souligne Sophie Canin (photo d’archives). 
L’IME de Brottes organise les mardi 7 et mercredi 8 juillet à la salle des fêtes de Chaumont la 5e édition de son festival de théâtre nouvellement baptisé «festival bric & broc». 
Ce festival est le fruit de l’atelier théâtre animé à l’IME par Sophie Canin et une comédienne intervenante, Marie-Christine Kacijan. «On a commencé tout petit il y a 5 ans au gymnase de l’IME», raconte Sophie Canin. «Et il s’est passé quelque chose. Cette année, il y a neuf structures de la Haute-Marne, des Vosges et des Ardennes qui y participent. Soit 120 comédiens au total». 
Bien sûr, il s’agit de «théâtre en milieu spécialisé». Mais les organisateurs entendent justement casser cette image en ouvrant la manifestation au grand public et en travaillant avec des troupes semi-professionnelles comme, cette année, la compagnie des 100 lieux qui clôturera le festival. 
Le coup d’envoi sera donc donné le 7 juillet à 13 h 30 par le parrain de l’édition, l’imitateur Didier Gustin. Les spectacles dureront jusqu’à 16 h 30. Et ils reprendront le lendemain, de 9 h 30 à 16 h 30, sans interruption. Au programme : un répertoire très éclectique allant de «Cyrano de Bergerac» à «Knock» de Jules Romains, en passant par La Fontaine, Prévert et des auteurs plus contemporains. 

«Des gamins qui n’arrivent pas à se concentrer plus de 5 minutes à l’école sont capables d’apprendre une pièce de 7 pages»

«Le théâtre développe la confiance et l’estime de soi», souligne Sophie Canin. «Il s’agit aussi, pour des enfants et des adolescents en situation de déficience intellectuelle, de travailler au sein d’un groupe, de monter un projet et d’arriver à se produire en public. On s’aperçoit que des gamins qui n’arrivent pas à se concentrer plus de 5 minutes à l’école sont capables d’apprendre une pièce de 7 pages. C’est grâce au théâtre. Le festival leur permet aussi de vivre des moments festifs et de convivialité». 
Pour mener à bien ce projet, l’IME est soutenu par la DRAC, l’ORCCA, le Conseil général et l’UGECAM Nord-Est. 

Christophe Poirson
Vendredi 26 Juin 2009
Lu 1935 fois
Notez