Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Handball : Match de haut niveau

L’ECAC handball accueille l’équipe de Paris pendant trois jours et organise un match de gala contre Dijon le jeudi 8 janvier.



Profitant de la trêve de Noël et de la nécessité pour les équipes de rester mobilisées, l’ECAC-Handball et son président Marc Médeschini ont invité le Paris-Handball à venir se mettre au vert pendant plus de trois jours à Chaumont (du mardi 6 janvier au soir jusqu’au vendredi 9 après-midi).
Pour le groupe d’une vingtaine de personnes évoluant au sein de l’équipe de première division, le séjour ne sera pas de tout repos. De nombreuses heures d’entraînement et de musculation sont déjà program- mées. Mais les joueurs ne seront pas quittes pour autant.
Dès leur arrivée, ils participeront, en présence des membres du club, des élus et des partenaires, à l’inauguration du Centre d'arbitrage local. Ils seront par ailleurs attendus les jours suivants dans deux écoles primaires, un collège et deux lycées.
Et puis ils disputeront un match contre Dijon, jeudi 8 janvier à 20 heures au nouveau gymnase, sur le site Gagarine.

La rencontre de deux champions du monde

Ce match amical, pourra se résumer d’abord à la rencontre de deux internationaux français, tous deux champions du monde : ce sont les entraîneurs.
En effet, Denis Lathoud, qui dirige l’équipe première du Cercle Dijon Bourgogne Handball est un ancien «Barjot». Il a fait partie de la célèbre sélection des années 90 qui remporta le titre mondial en 1995 sous la houlette de Daniel Costantini.
Et puis Olivier Girault, qui entraîne cette année le Paris Handball, était encore, cet été, capitaine de l’équipe nationale qui a remporté la médaille d’or aux jeux olympiques de Pékin. Il a aussi été champion du monde en 2001.

Deux équipes à suivre

Pour sa première année en tant qu’entraîneur, Olivier Girault a choisi de faire surtout confiance à des jeunes issus du centre de formation du club. Pour l’instant son équipe évolue à peu près en milieu de tableau de D1. Mais elle a déjà su se distinguer sur des rencontres l’opposant aux ténors du championnat. Et elle effectue de très beaux parcours en coupes.
Toujours qualifiée en Coupe d’Europe elle se rendra dans un mois à Skopje (Macédoine) pour disputer les 8èmes de finale.
Il la prépare pour l’avenir.
Dijon pour sa part évolue dans le milieu haut de la deuxième division.
Le match à Chaumont devrait être très intéressant à suivre.
Si l’ECAC peut nous offrir ce type de spectacle, c’est probablement parce que le président du Paris-Handball est Jean-Claude Lemoult, un ancien joueur de foot en D1, originaire d’Andelot. Mais le président chaumontais, Marc Médeschini, précise que cette aide n’est pas perdue. Il a pu faire connaître le hand grâce à ce type d’opération. Et il annonce que désormais, le club est capable de se lancer dans la formation des jeunes. Des changements sont attendus pour 2009.

Lionel Thomassin
Dimanche 4 Janvier 2009
Lu 833 fois
Notez

Nouveau commentaire :