Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Gym : La Chaumontaise décroche une compétition internationale

Le club de gymnastique La Chaumontaise a obtenu que se joue à Chaumont, le 12 septembre prochain, un match entre l’équipe olympique féminine de France et l’une des douze meilleures équipes du monde.



A notre connaissance, quel que soit le sport, on n’a jamais vu évoluer à Chaumont une équipe de France senior en compétition internationale. Or c’est bien ce que nous propose aujourd’hui «La Chaumontaise».
Le 12 septembre 2009, soit un mois tout juste avant les championnats du monde, se déroulera, au nouveau gymnase de Chaumont, une rencontre très officielle entre l’équipe olympique féminine de France et celle d’un autre pays. L’adversaire n’est pas encore désigné. Des discussions ont toujours lieu avec la fédération. On sait cependant qu’il s’agira d’une des douze meilleures équipes du monde.
Rappelons qu’à l’issue des derniers jeux olympiques, le groupe des féminines françaises s’est classé au 6e rang mondial.
Il s’agira d’une rencontre amicale. Mais, si près des mondiaux, chaque gymnaste aura à cœur de confirmer sa sélection. On peut donc s’attendre à du très haut niveau.

Un match très spectaculaire

Concrétement, la compétition se déroulera le samedi soir. Elle durera deux heures environ. Les équipes seront constituées de 7 gymnastes chacune. Elle devront se présenter à 5 pour chaque agrès. Le total de tous les points désignera le vainqueur.
L’intérêt de ce genre de match, c’est qu’on ne voit passer qu’une fille à la fois sur le plateau. On peut donc apprécier toutes les performances. Et ceci d’autant mieux qu’un animateur de la fédération commente les figures en direct.
La Chaumontaise attend donc beaucoup de spectateurs. Elle ouvrira d’ailleurs ses portes au moins deux heures avant la compétition, de sorte que les gymnastes de la région puissent assister également à l’échauffement des athlètes.

Un budget de 25 000 euros

Si la ville de Chaumont a décroché cette grande rencontre, c’est d’abord en raison de ses équipements. La belle salle de gymnastique étant couplée à un gymnase, la situation est idéale pour les compétitions. La deuxième raison, c’est qu’il se trouve dans le club une équipe de bénévoles et de salariés tellement motivée que, sous l’impulsion du cadre technique, Stéphane Konieczny, elle a été capable de répondre point par point à un cahier des charges de plus de 100 pages. Enfin, si on en croit le président Jean-Louis Jédelé, le troisième argument ayant fait pencher la balance en faveur de Chaumont a été l’intervention de Luc Chatel à la fois auprès de son collègue Bernard Laporte et du président de la fédération française de gymnastique.
Il reste maintenant à assumer...
Pour l’organisation, personne ne se fait de soucis. La Chaumontaise a montré, en gérant deux fois des demi-finales nationales, qu’elle était capable de s’occuper de manifestations beaucoup plus complexes, eu égard au nombre de compétiteurs.
En fait, le problème vient du budget (25 000 euros) et de la taille de la salle (au mieux, on pourra caser un petit millier de spectateurs). Il faudra donc refuser du monde. Et on voit bien pourtant que les entrées ne suffiront pas à couvrir les dépenses. Il sera donc nécessaire de trouver des partenaires institutionnels et privés.
Ce qui est déjà une autre forme de sport.

Lionel Thomassin
Vendredi 13 Février 2009
Lu 2263 fois
Notez


1.Posté par Yvon Crus le 14/02/2009 16:00
Bravo à la "Chaumontaise" qui, par l'accueil de cet évènement prolonge l'action entreprise par tous ces bénévoles en faveur de la Gymnastique.
Proposer aux Chaumontais une place à un spectacle de qualité est très certainement plus sage que de vouloir créer le spectacle.

2.Posté par lol le 17/06/2010 13:05
tro cool

Nouveau commentaire :