Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Fusillés de La Vendue : «J’ai 18 ans je meurs pour la France»

A l’approche de la cérémonie organisée en hommage aux fusillés de La Vendue, un témoin de l’époque est venu nous parler des frères Garnier qui ont écrit deux lettres très émouvantes juste avant d’être exécutés. 




L' Affranchi
Vendredi 8 Mars 2019
Lu 155 fois
Notez

Nouveau commentaire :