Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Foot : Une montée qu’il faudra aller chercher !

Un match nul suffira dimanche après-midi au stade Georges-Dodin pour permettre au CFC de monter en CFA2. Mais il faudra se battre jusqu’au bout, car personne ne fera de cadeau aux Chaumontais.



Les résultats de l’avant dernière journée du championnat de DH, dimanche dernier, sont pour le moins surprenants. Ainsi Rethel, qui avait réussi à battre Chaumont la semaine précédente, a perdu par 5 à 1 à Bogny. Cette lourde défaite d’un des premiers du championnat contre l’un des derniers (tous deux ardennais) n’était pas attendue. Elle permet à Bogny, jusqu’ici en situation de descente, de revenir à un point de Troyes et d’espérer ainsi éviter la relégation.
Et puis Tinqueux a trouvé le moyen de perdre à domicile contre Châlons ASPTT. Cette défaite d’un des premiers du championnat contre l’un des derniers (tous deux marnais) est très étonnante également. Elle a pu permettre à Châlons d’espérer, pendant quelques instants, se sortir de la zone des relégables. Mais ça ne suffira pas, compte tenu des bons résultats de ses voisins de tableau.
Pendant ce temps-là, les Chaumontais ont dû se battre jusqu’au bout pour vaincre, par 3 à 2, une équipe de Sézanne qui n’a jamais rien lâché. Le hasard veut maintenant que, pour la dernière journée, Tinqueux, le 3ème du championnat, rencontre le Chaumont-Football-Club, actuel leader, et que Rethel, le 4ème, reçoive Reims-Ste- Anne, le 2ème.

Défaite interdite
Trois points seulement séparent Chaumont de Reims Ste-Anne. Seul l’un des deux clubs accédera directement dimanche soir au niveau supérieur (le championnat de CFA2). Le second devra disputer les barrages ; une formule qui n’a jamais réussi à Chaumont jusqu’à présent. Pour l’instant, le CFC possède l’avantage. Si Reims Ste-Anne gagne son dernier match, ce qui est presque sûr - on espère que Rethel aura retrouvé son jeu, mais les Rémois sont dans une telle dynamique qu’on ne voit personne les inquiéter - il faudra que les Chaumontais obtiennent au moins un match nul. Ce qui ne sera pas vraiment simple.
Tinqueux, pour sa part, aura probablement retrouvé toute sa motivation. Bien que n’ayant plus rien à gagner ou à perdre, cette équipe cherchera à s’imposer face au leader, histoire de bien finir sa saison. Ça n’inquiète pas outre mesure Stéphane Mazzolini l’entraîneur chaumontais. «L’équipe de Tinqueux est très forte à l’extérieur, analyse- t-il. Elle possède de plus le meilleur buteur du championnat. Mais si tout se passe dans un bon esprit, on peut s’attendre à ce qu’elle aille de l’avant. Il nous faudra donc être costauds défensivement et savoir utiliser les opportunités qui se présenteront».
Une configuration dans laquelle les Chaumontais se sentent plutôt à l’aise. Il rappelle aussi que le CFC dispose de l’équipe la plus régulière du championnat. Elle est toutefois jeune et assez peu expérimentée. Il serait bon donc que le public, déjà bien présent lors des précédentes rencontres, vienne cette fois-ci en très grand nombre pour l’encourager.

Lionel Thomassin
Vendredi 23 Mai 2008
Lu 605 fois
Notez

Nouveau commentaire :