Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Foot : Match à suivre contre le favori

Le CFC, qui commence à s’habituer aux premières places, reçoit le grand favori du championnat de CFA2 : Epinal. De ce match pourrait dépendre la suite de la saison.



S’il y a un match du Chaumont-Football-Club à voir cette saison, c’est justement celui qui se jouera samedi à 16 heures au stade Georges-Dodin. D’abord parce qu’il est toujours agréable de retrouver les terrains lorsqu’arrivent les premiers beaux jours. Et puis, plus sérieusement, parce que les Chaumontais abordent leur plus grand virage de la saison.
Jusqu’à présent, sachant qu’ils débutaient en CFA 2 sans s’être renforcés, ils annonçaient que leur seul objectif était de ne pas redescendre en DH. Mais on vient de dépasser les deux tiers du championnat et ils sont toujours deuxièmes ex-aequo à deux points du premier. Ils savent que leur contrat est rempli et ils sentent bien qu’il est temps de se donner d’autres objectifs. Ils n’osent toujours pas viser les toutes premières places, mais ils se fixent des buts, au coup par coup, qui pourraient les mener loin quand même.
Ils comptent par exemple actuellement 9 matchs de suite sans défaite. Le record dans ce championnat étant de 11, ils vont essayer de le battre. De même, ils ont fait le pari de n’être jamais battus deux fois par une même équipe. Or, ils reçoivent samedi l’équipe d’Epinal chez qui ils ont perdu 2 à 0 au match aller. Ils entendent donc bien prendre leur revanche à domicile. Mais du coup, ça pourrait tout changer...

Décidés à ne pas perdre

Epinal, c’est le grand favori de ce championnat. Le club d’une ville de cette envergure a d’autres ambitions que d’évoluer en CFA2. Il a prévu de monter dès cette année et il s’en est donné les moyens. Il dispose de joueurs de haut niveau qui s’entraînent tous les jours. Il a eu un peu de mal au démarrage. Mais il a fini par trouver la bonne carburation et il se retrouve aujourd’hui exactement à la hauteur de Chaumont, avec un match en retard, toutefois.
Le CFC, c’est un peu tout le contraire. Il compte plutôt sur un collectif de joueurs parfaitement amateurs et donc, pas toujours disponibles.
«Epinal, analyse Stéphane Mazzolini, l’entraîneur chaumontais, dispose d’une bonne défense et de très bons attaquants capables de marquer à tout moment ; y compris sur coups de pied arrêtés. Nous avons montré que nous savions aussi marquer beaucoup de buts. Mais notre défense se montre un peu trop perméable.
«Nous avons cependant décidé de ne pas perdre. Les blessés sont revenus. Nous serons donc pratiquement au complet et nous nous sommes promis de vendre chèrement notre peau».

Pour continuer à rêver

Ce match constituera donc un test. Si le CFC parvient à résister, il pourra commencer à rêver aux premières places. Ça lui permettra en tout cas d’aborder en toute confiance la série de trois matchs à l’extérieur (dont un à Saint-Dizier) qui se déroulera ensuite en une semaine.
Si, au contraire, les Chaumontais essuient une défaite samedi, ils devront se résigner à voir s’envoler une part de rêve. Mais ils n’auront rien perdu, puisqu’ils sont déjà arrivés bien plus loin que ce qu’ils avaient prévu en début de saison.
Ayant quand même envie de rêver le plus longtemps possible, à la veille d’un match important, ils nous ont fait savoir qu’ils comptaient sur un soutien exceptionnel du public local.
D’où la tonalité du début de cet article...

Lionel Thomassin
Vendredi 3 Avril 2009
Lu 922 fois
Notez

Nouveau commentaire :