Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Foot : De l’excellent travail

Deux matchs sérieux à domicile ont permis d’engranger déjà deux précieuses victoires dans un championnat qui ne s’annonce pourtant pas facile. Le CFC a su jusqu’ici tirer parti de ses qualités.



Deux victoires après deux matchs à domicile. Voilà un scénario que personne n’osait vraiment imaginer pour le Chaumont-Football-Club. Il faut dire que disposant de moyens réduits, le CFC a fait le pari de monter de DH en CFA2 sans faire de vrai recrutement. Quasiment tous les joueurs viennent du niveau inférieur. Ils ont évolué avec le club.
On s’attendait donc à des débuts laborieux. Il allait falloir s’adapter à un jeu beaucoup plus rapide et à des adversaires d’un autre calibre. Le problème étant que l’apprentissage devait s’avérer rapide, de sorte que les premières victoires ne viennent pas trop tard. Il en faut quand même bien plus d’une sur quatre pour être assuré de se maintenir.
Or les hommes de Stéphane Mazzolini ont d’emblée pris les choses par le bon bout. Pourvu que ça dure...
Face à des adversaires faisant bien souvent étalage de qualités techniques supérieures, ils ne se sont pas affolés. Contre Amnéville d’abord (un prétendant au titre), puis contre Thaon, ils ont répondu par une belle application et un jeu collectif efficace.
S’appuyant sur une solide ligne arrière, les Chaumontais n’hésitent pas, lorsque le centre est sous pression, à revenir jouer devant leurs buts. Ça fait un peu grincer les supporters qui craignent toujours la petite erreur dont les conséquences sont rarement anodines à ce niveau. Mais ça permet d’attirer les attaquants adverses et de libérer quelques espaces pour repartir du bon pied. Ça vaut mieux en tout cas que de lancer des grandes balles en avant que personne ne rattrape jamais.

Attention fragile !

Partant de l’arrière donc, le CFC, qui sait pratiquer un bon jeu direct, parvient très souvent à porter rapidement le danger vers les buts adverses. Et s’il a gagné ses deux premiers matchs à domicile c’est aussi parce qu’il a été l’auteur du plus grand nombre d’actions de but. Ce qui est plutôt rassurant.
Il ne faudrait cependant pas s’emballer (rassurons-nous, ce n’est pas le genre de la maison). On sent bien que la situation est fragile. L’adversaire a toujours les moyens, par un exploit individuel, d’inverser la tendance. Or les Chaumontais ont besoin de sérénité pour développer leur jeu. La lourde défaite à l’extérieur (4 à 0 à Neuweg) tend à montrer d’ailleurs que, sous la pression d’un score négatif, l’équipe peut se désunir.
Le CFC constitue pour l’instant la belle surprise de la rentrée sportive. S’il sait rester calme et conserver son sérieux, il a toutes les chances de gagner son pari. En attendant, il a déjà fait vibrer des centaines de spectateurs qui ont retrouvé avec plaisir le chemin du stade Georges-Dodin.
Prochains matchs : dimanche 7 septembre à l’extérieur (Besançon) et samedi 13 septembre à domicile contre Algrange.

Lionel Thomassin
Vendredi 5 Septembre 2008
Lu 718 fois
Notez

Nouveau commentaire :