Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Foot : Chaumont seul en tête

Le CFC qui reçoit Troyes ce dimanche a l’occasion de conforter son avance en vue de la montée en CFA2, malgré ses nombreux blessés.



Semaine après semaine, le Chaumont-Football-Club se rapproche de son objectif : la montée en CFA2. Depuis janvier, comme l’explique l’entraîneur Stéphane Mazzolini, le club cravache. Et petit à petit il est venu se porter aux avant postes. Si bien que depuis deux semaines, même, il est seul en tête. Il dispose désormais de trois points d’avance sur ses principaux adversaires.
Pourtant, on pourrait considérer comme un faux pas son déplacement à Aÿ la semaine dernière. Il est revenu de chez le dernier du championnat de DH avec un match nul seulement.
«On a marqué les premiers se souvient l’entraîneur. Puis on a eu l’occasion de tuer le match. On ne l’a pas fait et on n’a pas su aller jusqu’au bout».
Cette petite contre-performance s’explique certainement par un grand nombre d’absences du côté chaumontais, pour cause de blessures ou d’obligations familiales... Elle est due aussi à une belle combativité de Aÿ qui reste toujours au contact de ses prédécesseurs et n’a pas l’intention de lâcher quoi que ce soit.

D’abord s’imposer face à Troyes

«On ne pourra pas tout gagner», philosophe Stéphane Mazzolini. Il sait qu’il reste encore 7 rencontres avant la fin de la saison et que le final sera particulièrement difficile. Les derniers matchs se joueront en effet contre les mieux placés au classement.
En attendant, beaucoup ont piétiné la semaine dernière. Ils n’ont pas profité du nul chaumontais.
Ce dimanche à 15 heures, au stade Georges-Dodin, le CFC se doit cependant de reprendre la main. Une victoire à domicile, face à Troyes, pourrait lui donner un bel avantage.
Mais une fois de plus, les nombreux blessés et les absences pour raisons diverses vont déséquilibrer l’équipe du côté des milieux de terrain et des attaquants.
«Troyes est une équipe de jeunes, analyse l’entraîneur local. Nous devons être très présents dans la conquête du ballon et tout devrait bien se passer ensuite. Nous sommes sereins».
Mieux vaut l’être aujourd’hui en effet quand on sait que la saison se terminera par des rencontres avec le trio Rethel, Sézanne, Tinqueux.


L'affranchi
Vendredi 11 Avril 2008
Lu 645 fois
Notez

Nouveau commentaire :