Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Fête de la Jaunotte : la 37e du nom

37 ! Ce simple chiffre donne une idée du dégré d’attachement de tout un village à une fête qui, en brillant de mille feux (d’artifice surtout), assure sa notoriété.



Si vous avez aimé le feu d’artifice du viaduc, le 14 juillet dernier, alors vous allez adorer celui de la fête de la Jaunotte à Chauffourt. Si vous avez vu dimanche dernier sur France 2 un reportage au journal télévisé sur le concours international de pyrotechnie dans l’Aveyron rassemblant les meilleurs artificiers du monde, alors vous aurez compris pourquoi chaque année on parle tant du feu d’artifice de Chauffourt.
Sergio Gasparollo, l’artificier qu’on voit dans le reportage préparer et diriger le feu des Argentins (arrivé deuxième derrière la Chine) est celui aussi qui travaille sur le feu de Chauffourt. Le groupe qui œuvre à la fête de la Jaunotte appartient à l’entreprise «Fêtes & feux» qui signe les événements les plus prestigieux et cumule les prix internationaux.
Aujourd’hui, le feu d’artifice musical de Chauffourt fait partie des principaux arguments retenus par les visiteurs. Mais ce n’est pas tout...


Saveurs d’hier et d’aujourd’hui

La plus vieille fête populaire du département n’en serait pas à sa 37ème édition s’il n’y avait la volonté de tout un village de mener à terme un grand projet commun. Les habitants se mobilisent chaque année pour mettre en place des installations assez impressionnantes sur le site du plateau de Ségré. Et le jour même de la fête on peut les voir préparer les omelettes aux jaunottes, les gaufres au feu de bois, le lard grillé, la soupe à l’oignon... bref, tout ce qui rappelle les saveurs d’autrefois. Et puis le reste également... Ils s’occupent de la restauration et de la boisson. Ils animent différents stands aussi.

Le grand cabaret toujours renouvelé
L’autre argument de la Jaunotte, c’est la série d’animations et de spectacles qui se succèdent sur la scène de 14 h 30 jusqu’à l’aube.
Cette année on verra un fakir cracheur de feu et avaleur de sabres, un orchestre new Orleans, des artistes russes, acrobates et jongleurs, une troupe de voltige aérienne avec draps, etc. Cette liste n’est pas exhaustive... Et puis, avant le feu d’artifice, une douzaine d’artistes de «Precious Diamond» donnera un spectacle de chansons et danses, façon cabaret, pendant une heure et demie.
Enfin, la fête s’achèvera dans la nuit avec le traditionnel Bal Disco en plein air.

Lionel Thomassin
Dimanche 3 Août 2008
Lu 4883 fois
Notez

Nouveau commentaire :