Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Festival : L’appel aux bénévoles

L’association du festival de l’affiche multiplie les initiatives pour associer les Chaumontais à l’organisation de la 20e édition. Elle lance notamment un appel aux bénévoles.



Réalisée par un Allemand et sélectionnée parmi 20 affiches de graphistes internationaux, voici l’image qui va annoncer prochainement le 20e festival de Chaumont. 
Réalisée par un Allemand et sélectionnée parmi 20 affiches de graphistes internationaux, voici l’image qui va annoncer prochainement le 20e festival de Chaumont. 
Luc Chatel ayant promis pendant la campagne des municipales de «rendre le festival aux Chaumontais», la nouvelle équipe de l’association du festival international de l’affiche et du graphisme multiplie aujourd’hui les initiatives visant à impliquer tout un chacun dans l’organisation de cet événement chaumontais. «On tient à conserver la qualité des expositions, mais en y impliquant les locaux», explique Philippe Nolot, vice-président du festival. C’est ainsi que les organisateurs prévoient cette année «un programme de visites guidées important», ouvert à tous les publics, et en particulier aux écoles du Pays de Chaumont. «On va éditer des guides d’explication et de médiation pour chaque exposition», ajoute Philippe Nolot. «Et le programme sera diffusé cette année dans toutes les boîtes aux lettres de Chaumont et sa région, l’idée étant d’informer les gens et de leur donner l’envie de venir voir les expositions». 
Une autre décision consiste à ouvrir les portes de l’organisation du festival. En accueillant davantage de stagiaires et en créant un «club des ambassadeurs» qui s’adresse aux entreprises partenaires et aux particuliers. 
Un appel aux bénévoles est lancé. Les bricoleurs (mais pas seulement) sont ainsi invités à participer au montage des expositions et à «construire le festival», en relation directe avec les scénographes, les régisseurs, les commissaires d’exposition et les services techniques de la ville. 
L’association demande aussi aux habitants de la région d’ouvrir leurs portes pour accueillir des graphistes chez eux pendant le festival. 
Et elle espère soigner l’accueil avec «des petites choses qui font que les gens seront plus contents de venir à Chaumont». En nouant par exemple un partenariat avec certains restaurants de la ville ou en négociant avec la SNCF des tarifs spéciaux pour le festival. 
«Le festival est une grande fête de la ville qui est une chance incroyable pour donner une image forte de Chaumont en dehors des frontières du département», insiste Philippe Nolot qui cite en exemple l’organisation d’autres festivals, tels que celui de Montier-en-Der. 
«Le fait d’avoir une expo dans la rue, c’est aussi important», souligne-t-il, faisant référence aux reproductions d’affiches de la collection Dutailly qui seront exposées sur de grands cylindres, reprenant l’idée de la colonne Morris, tout au long des boulevards Thiers et Gambetta. 
Et pour annoncer ce 20e festival, ce n’est pas une mais vingt affiches qui ont été réalisées par des graphistes du monde entier. L’une d’entre elles (notre illustration), imaginée par l’Allemand Henning Wagenbreth et sélectionnée par un jury, sera toutefois agrandie et diffusée davantage que les autres. 

L' affranchi
Vendredi 3 Avril 2009
Lu 1208 fois
Notez

Nouveau commentaire :