Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Deux ans de prison pour le tireur du Parisien

Kaisar Boussekine, qui a tiré deux cartouches «Gomme-Cogne» le 8 juin dernier sur la terrasse du café Parisien, avec un fusil à canon scié, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel à deux années de prison ferme.
Il a reconnu que l’arme aurait parfaitement pu tuer. Mais il a affirmé que telle n’était pas son intention.
Il a expliqué avoir simplement voulu faire peur. Selon lui, seule la colère a pu lui faire commettre des maladresses qui ont pu laisser croire le contraire.
Ses antécédents, les doutes éventuels et le contexte familial qui éclairent le jugement.




Lionel Thomassin
Samedi 17 Juillet 2010
Lu 379 fois
Notez

Nouveau commentaire :