Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Colombey, une dernière fois...

Quelque 5000 personnes sont attendues ce samedi 11 octobre pour l’inauguration du Mémorial par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, suivie d’un bain de foule devant le cimetière et d’un mini-sommet franco-allemand au restaurant «La Montagne». Mais c’est sans doute la dernière fois, même si la fréquentation repart à la hausse grâce au Mémorial, que Colombey vivra de tels instants.



Pour Colombey-les-Deux-Eglises et la Haute-Marne, ce samedi 11 octobre va être historique à plus d’un titre. Le nouveau Mémorial construit par le Conseil général et la Fondation Charles-de-Gaulle va être inauguré par le président de la République française Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel, mais aussi l’ancien président Jacques Chirac, le Premier ministre François Fillon, quelques ministres (Hervé Morin, Luc Chatel et peut-être Jean-Marie Bockel), ainsi que les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, l’amiral Philippe de Gaulle, le petit-fils de Konrad Adenauer (qui porte le même prénom que son grand-père), plusieurs ambassadeurs dont celui des Etats-Unis, et bon nombre de personnalités. 
Pour la première fois à Colombey, les honneurs militaires vont être rendus à un chef d’Etat. La cérémonie avec tapis rouge et garde républicaine se déroulera au pied de la Croix de Lorraine, dès l’arrivée de la chancelière annoncée à 11 h 15. 

5000 personnes attendues

La visite du Mémorial doit débuter à 11 h 30. Et elle va se dérouler au pas de charge puisque les discours sont prévus vingt minutes plus tard, à 11 h 50. Autant dire que les deux chefs d’Etat ne verront pas grand chose des 1800 mètres carrés d’expositions permanente et temporaire !
Les discours vont aussi aller très vite : seulement deux minutes ont été accordées au président du Conseil général Bruno Sido et au président de la Fondation Pierre Mazaud, tandis que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont prévu de parler chacun pendant une dizaine de minutes. 
A 12 h 30, ils descendront au cimetière pour déposer ensemble une gerbe sur la tombe du Général. Et ce sera l’occasion de prendre un gros bain de foule. Car, entre les curieux et les militants de l’UMP rameutés par Patrick Devedjian, ce sont environ 5000 personnes qui sont attendues ce samedi à Colombey. 
Un écran géant sera d’ailleurs installé sur la place de l’église pour que tous ces gens puissent patienter et suivre en direct l’inauguration du Mémorial. 

Un mini-sommet à La Montagne

Le maire de Colombey Pascal Babouot s’est également arrangé pour que les habitants du village puissent suivre eux aussi la cérémonie depuis la salle des fêtes, où ils pourront se restaurer. 
A 13 heures, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel arriveront au restaurant «La Montagne» pour y déjeuner et y tenir une réunion de travail. 
Après un premier passage en avril 2007, pendant la campagne présidentielle, et un deuxième lorsqu’il est venu pour le 9 novembre, Nicolas Sarkozy fréquentera donc pour la troisième fois en l’espace de 18 mois l’unique restaurant haut-marnais étoilé au Guide Michelin. Faut croire qu’il s’y plait bien...
La visite à Colombey des deux chefs d’Etat s’achèvera par une conférence de presse conjointe au Mémorial, prévue à 15 heures. 

A nouveau dans l’histoire

Il n’y aura donc de passage ni à la Boisserie, ni à la mairie, malgré les travaux -bien subventionnés- qui y ont été réalisés. 
Après être entré dans l’histoire en 1958, lors du retour au pouvoir du Général de Gaulle, puis avoir accueilli chaque année des centaines de milliers de pèlerins au début des années 1970, le village de Colombey avait fini par s’endormir. Au point de se faire un peu oublier, malgré la venue régulière de Jacques Chirac. 
Avec cette journée du 11 octobre, Colombey va donc rentrer à nouveau dans l’histoire. Une dernière fois.  Car après, même si le chef de l’Etat revient chaque année pour fleurir la tombe du Général, ce sera évidemment différent. 
Mais ce qu’il faut espérer, c’est que la fréquentation du village soit durablement relancée grâce à ce Mémorial et cette inauguration qui s’annonce fortement médiatisée. 

Christophe Poirson
Vendredi 10 Octobre 2008
Lu 539 fois
Notez

Nouveau commentaire :