Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Chaumont-Plage : 10 000 participants, selon la ville

Le maire Luc Chatel dresse un premier bilan très positif de l’opération Chaumont-Plage qui a compté selon lui plus de 10 000 participants. Il veut faire «encore mieux» l’an prochain.



Quand il est à Chaumont, Luc Chatel ne perd pas son temps. Mercredi après-midi, après avoir visité Saint-Roch et avant de recevoir une quinzaine de Chaumontais dans le cadre de sa permanence d’élu, le maire a convié à l’hôtel de ville «tous ceux qui ont contribué à la réussite de Chaumont-Plage» à un «moment de convivialité et d’échanges». L’occasion de dresser un premier bilan de cette opération qu’il avait promise pendant la campagne électorale pour que «pendant l’été, Chaumont soit une ville plus animée, plus dynamique et plus active». 
«Les résultats sont très positifs», a immédiatement précisé Luc Chatel après avoir remercié son adjointe Céline Cuccuru, les services de la ville et les associations sportives et culturelles pour avoir «bouclé cette opération en un temps record, à peine trois mois». 
Avec Chaumont-Plage, ce sont 44 jours d’animations qui ont été proposés cet été au square du Boulingrin, au Champ de Mars et sur le parking d’Intermarché. «Le temps a été plutôt clément puisqu’on a eu 8 jours de pluie», s’est félicité le maire. «Et quand il a plu, il y a quand même eu un accueil au gymnase». 

«Champ de Mars et Boulingrin particulièrement bien adaptés»

Toujours selon le maire, ce sont en moyenne 250 personnes qui ont fréquenté chaque jour le site du Boulingrin / Champ de Mars, avec des pics à plus de 400 personnes certains samedis. 
A préciser qu’il y a quand même eu moins de monde en août qu’en juillet. Mais le temps y est sans doute pour quelque chose. 
A noter que le site du Cavalier a moins bien fonctionné, n’attirant qu’entre 40 et 50 personnes en moyenne. La ville a même décidé de le fermer plus tôt que prévu, dès le 9 août. 
Au total, au cours des cinq semaines, ce sont quand même plus de 10 000 personnes qui auraient fréquenté les deux sites. «Il ne s’agit pas de 10 000 individus différents», tient à préciser Luc Chatel. «Mais c’est tout à fait considérable». 
«Au-delà des jeunes, Chaumont-Plage a été un lieu de convivialité et d’animation pour les parents et les grands-parents qui ont passé des après-midi entières avec leurs gamins. Et il y a eu une vraie mixité sociale». 
Affirmant que les retours directs ou par questionnaires sont unanimement positifs, le maire parle d’un «vrai succès populaire». Et il est évidemment bien décidé à renouveler l’opération l’année prochaine. «Le lieu du Champ de Mars et du Boulingrin est particulièrement bien adapté», annonce-t-il. «Mais il faut réfléchir au site du Cavalier qui est apparu trop exigu et peut-être trop proche de la route. Est-ce qu’il ne faudrait pas avoir un site unique ? Je n’ai pas définitivement tranché.» Et de conclure : «On a apporté un petit rayon de soleil à tous les chaumontais. L’année prochaine, on fera encore mieux». Est-ce possible ?




Retour sur image

A l’issue du «moment de convivialité et d’échanges» concernant Chaumont-Plage, Luc Chatel a tenu à remercier en particulier deux employés de la Ville : Alexis Renaud et Marc Duval. «Grâce à VSD, ils sont devenus des stars du beach-soccer», a-t-il plaisanté. 
Le maire-ministre a toutefois oublié de rappeler qu’il figurait au beau milieu de cette fameuse photo prise lors d’un match d’exhibition début juillet. Et que pour VSD, la «star» c’était lui...

Christophe Poirson
Lundi 25 Août 2008
Lu 1346 fois
Notez

Nouveau commentaire :