Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Carte blanche à Vincent Bardin au Nouveau Relax

Vincent Bardin investit le Nouveau Relax durant trois jours et propose trois spectacles musicaux différents les jeudi 3, vendredi 4 et samedi 5 avril.



Vincent Bardin aime le chant et le jazz, un jazz ouvert et festif.
Vincent Bardin aime le chant et le jazz, un jazz ouvert et festif.
Le Nouveau Relax donne carte blanche à Vincent Bardin, contrebassiste de formation, mais aussi chanteur, pianiste et compositeur mêlant swing et musiques improvisées, chansons, poésie et théâtre, fantaisie et quelques instruments improbables. Cet amateur de jazz facétieux et insolite investit le théâtre de Chaumont durant trois jours, du 3 au 5 avril, et y propose trois spectacles différents, dans le cadre de séances scolaires et tout public. Premier rendez-vous le jeudi 3 avril à 20 heures avec «Des Glings». Un spectacle qui a déjà beaucoup tourné mais qui n’avait encore jamais été proposé en tout public à Chaumont. Il s’agit d’une «exploration facétieuse d’un univers d’instruments à cordes avec des chansons, des histoires et des musiques pour cordes sensibles, curieuses, burlesques, dans une proximité amusée avec un public qui ne ménage pas ses cordes vocales». Deuxième rendez-vous : le vendredi 4 avril à 12 h 30, 18 h, 19 h 30 et 21 h. Au programme : «Ustensiles mutants». Vincent Bardin rassemble tous les instruments bidouillés issus de différents spectacles et projets divers dans une exposition avec démonstrations loufoques, un guide plus vrai que nature et quatre musiciens en direct. Cette exposition-concert témoigne ainsi de 10 ans de création de la compagnie «L’air de rien». Troisième et dernier rendez- vous : le samedi 5 avril à 21 heures, dans le cadre d’une «soirée Vincent crouneur ». C’est bien sûr la soirée où Vincent Bardin exprime sa passion pour le chant, le scat et le jazz. Et c’est l’occasion de rassembler les amis musiciens et partenaires des différents spectacles de la compagnie. En particulier Thierry Bonneaux, qui dirige l’orchestre, et Marc Simonnot qui a signé neuf arrangements originaux pour l’occasion. Au programme : une soirée music-hall avec dix musiciens sur scène et des chansons puisées dans les répertoires de Claude Nougaro, Henri Salvador, Boris Vian, Ricet Barrier et bien d’autres, sans oublier quelques surprises... Tarifs : 5 € (enfants) et 7 € (adultes) pour «Des Glings» ; 7 € pour «Ustensiles mutants» ; et de 5 à 17 € pour la soirée du samedi. Réservations au 03 25 01 68 80.

Lionel Thomassin
Jeudi 3 Avril 2008
Lu 1558 fois
Notez

Nouveau commentaire :