Rechercher un article



Brèves

Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Au Bon Bure !

Alors que la vice-présidente du Conseil régional Patricia Andriot dénonce «une utilisation massive d'argent public qui oscille entre déni démocratique et gaspillage honteux», le GIP a obtenu de l’Assemblée nationale le maintien des 30 millions d’euros par an. Le secrétaire d’Etat au Budget a aussi parlé de 50 millions d’euros de recettes fiscales une fois que le centre de stockage de déchets nucléaires sera ouvert. 




Christophe Poirson
Vendredi 12 Décembre 2014
Lu 212 fois
Notez

Nouveau commentaire :