Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Armée : La CGT dénonce «l’hypocrisie politicienne»

Ne supportant plus «l’hypocrisie » des députés et des élus locaux à propos de la refonte de la carte militaire, la CGT a décidé de se retirer de l’intersyndicale de la 15e BSMAT de Langres. Et elle appelle à la vigilance...



«Fin octobre 2007, suite à la dernière commission d'information et de concertation du personnel civil, la CGT de la 15° BSMAT avait alerté que de profonds bouleversements allaient toucher l'armée», rappelle la CGT dans un communiqué de presse. «A cette époque, d’autres syndicats en place avaient pris le parti de ne pas affoler et faire peur aux employés de la 15° BSMAT.
Aujourd’hui, en pleine tempête, l’affolement et les craintes sont bel et bien présentes ! Et pour cause : non seulement la BSMAT de Langres est dans le collimateur de la «nouvelle carte militaire», mais en plus le 61ème RA de Chaumont aussi !
Autant dire que pour la Haute-Marne, c’est une catastrophe supplémentaire qui touchera toute l’économie des bassins chaumontais et langrois.
Lorsque la CGT a annoncé il y a un an ses inquiétudes quant à ces futures (aujourd’hui concrètes) restructurations de l'Etat (RGPP oblige !), elle n’a pas été entendue et suivie. Pourtant, son but n’était pas simplement de lancer sur la table une vérité dont tout le monde avait peur, mais bien d’anticiper l’avenir.
Quelle stupéfaction lorsque nous avons vu nos quelques élus politiques haut-marnais «s’emparer» du dossier à coup de gesticulations et de grands discours, pourtant faisant partie du même bord politique que les instigateurs de cette RGPP et sachant pertinemment que les loups ne se mangent pas entre eux !
Et derrière ces beaux discours, qu’y a-t-il vraiment?
Outre le fait qu’apparemment ce sont maintenant les députés ou élus locaux qui semblent vouloir devenir organisateurs de manifestations syndicales et auxquels il faut demander l’autorisation pour affréter un car de soutien pour défendre les deux sites militaires, ils souhaitent en plus défiler en tête de cortège !
Le monde à l’envers !
C'est pour ces raisons que la CGT présente dans l'intersyndicale de la 15° BSMAT a décidé d'interrompre sa collaboration et de ne pas cautionner l'hypocrisie politicienne existante en son sein.
La CGT ne peut pas se permettre de faire confiance aveuglement aux représentants du gouvernement, connaissant pertinemment les enjeux du moment et les méthodes pratiquées.
La CGT ne se laissera pas endormir et hypnotiser par les beaux discours politiciens.
Si elle souhaite évidemment très fortement que les deux sites soient sauvés, elle s’interroge néanmoins sur l’efficacité et les réelles intentions de certains leaders politiques de la majorité, souvent cités mais rarement présents par ailleurs.
La CGT se félicite des manifestations de Langres qui ont su rassembler nombre de personnes et elle remercie celles-ci de leur soutien. C’est très important !
Mais, elle appelle à la vigilance sur la réelle implication et les réels intérêts des élus locaux issus de la majorité présidentielle ainsi qu’au résultat qui sera obtenu.»

L' affranchi
Vendredi 13 Juin 2008
Lu 457 fois
Notez

Nouveau commentaire :