Rechercher un article



Envoyez un mail à L'affranchi

laffranchi52@gmail.com

Agenda : Cali et les 24 heures solex

Le départ de la 12e édition des 24 heures solex organisée par la Squadra 52 aura lieu ce samedi 7 juin à 15 heures sur le site Gagarine. La soirée sera marquée par le concert en plein air de Cali.



Agenda : Cali et les 24 heures solex
La Squadra 52 organise ce week-end la 12e édition des 24 heures solex. Une grande fête populaire, mêlant sport mécanique et musique, qui attire chaque année des milliers de personnes. 
Le départ sera donné ce samedi 7 juin, à 15 heures, sur le site Gagarine. Côté course, il y aura cette année 55 équipages, dont 12 extérieurs au Nord-Est de la France, certains venant parfois de très loin (Tarbes).
Parmi les 24 «Super Protos», le n°7 (Groupama 1) cherchera à conserver son titre. Mais il aura fort à faire avec le n°51 (Sox Racing) qui a terminé 1er aux 10 heures de Troyes. 
Le n°69 (Les Coyottes) aura aussi très certainement son mot à dire. Et il y aura peut-être des surprises...
La course promet en tout cas d’être très ouverte. 
Dans la catégorie des «Prototypes» (au nombre de 12), le n°37 (Groupama 2), vainqueur de l’an dernier, a terminé 1er de sa catégorie à Troyes. Mais il devra compter avec plusieurs outsiders tels que les n°44 et 43. 
Parmi les 5 «Promo», le n°36 (Diabolo), un équipage purement féminin qui a fini 1er à Troyes, fait figure de favori. 
Enfin, du côté des «origines» (un seul concurrent) et «origines améliorées» (13), les organisateurs jettent un oeil favorable sur les n°26 et 30 qui ont respectivement fini 1er et 2e à Troyes. Mais, comme le rappelle Dany Channaux, vice-président de la Squadra 52, «c’est une course de 24 heures, avec beaucoup d’aléas. La régularité va primer sur la vitesse qui peut être atteinte sur quelques tours». 
Si la manifestation des 24 heures solex est tellement populaire, c’est aussi parce qu’il y a une grande partie festive : buvette, restauration et concerts. 

5 euros seulement pour les concerts

Côté spectacle, trois groupes se produiront sur la grande scène du stade Daniel-Louis, à partir de 19 heures. Dans l’ordre, Casarrecio, une formation marnaise mêlant les rythmes cubains et la chanson réaliste, en passant par le swing manouche et les sons jamaïcains ; le groupe de pop-rock haut-marnais Casius Belli devrait monter sur scène vers 21 heures ; et le chanteur Cali est attendu aux alentours de 22 h 30 ou 23 heures. 
L’interprète de «C’est quand le bonheur ?» et de «1000 cœurs debout» est réputé pour ses prestations scéniques. Et les spectateurs auront bien de la chance puisque le tarif de la soirée est limité à 5 euros. 
Il faut dire que, cette année, il y a une vraie collaboration entre la ville de Chaumont (service culturel) et la Squadra 52 pour l’organisation du concert. «L’association prend en charge, par exemple, la sécurité, mais c’est la ville qui paie le cachet des artistes et s’occupe des entrées», précise Dany Channaux. «Ça devenait trop lourd pour nous». 
La Squadra 52 va néanmoins mobiliser quelque 180 bénévoles durant tout le week-end. Et elle espère la présence d’au moins 15 000 personnes (le stade peut accueillir jusqu’à 12 000 personnes). 
Faut juste espérer, pour la qualité du spectacle et la sécurité de la course, que le temps soit de la partie. 

L' affranchi
Vendredi 6 Juin 2008
Lu 560 fois
Notez

Nouveau commentaire :