Connectez-vous S'inscrire
Vendredi 1 Août 2014
3:39


Téléchargements GRATUITS des anciens numéros


L'affranchi par E-mail




Rechercher un article

Amis de Buxières : Mobilisation exceptionnelle

Mobilisation exceptionnelle Du jamais vu depuis la première fête paysanne de 1980 : ce sont environ 250 personnes qui se mobilisent pour le nouveau spectacle des Amis de Buxières, qui aura lieu fin août à Aubigny.



Amis de Buxières : Mobilisation exceptionnelle
En jouant les 29, 30 et 31 août «Saga en Montsaugeonnais» sur le site de l’église d’Aubigny, les Amis de Buxières innovent cette année à plus d’un titre. 
D’abord, même s’ils ont déjà monté des spectacles à Joinville, Auberive et Ecot-la-Combe, ils ne se sont jamais autant éloignés de leur lieu de rayonnement qui est le pays chaumontais. Cette fois, ils seront même plus proches de Dijon que de Chaumont. 
Ensuite, ils ne se produisent pas à la date habituelle du 15 août, c’est-à-dire en plein cœur de l’été, mais deux semaines plus tard, à la veille de la rentrée scolaire. Peut-être auront-ils plus de chance avec les conditions météorologiques...
Ils vont jouer trois jours au lieu de quatre. Ce qui nécessite d’avoir davantage de places de gradin (500 au lieu de 350). Car ils espèrent bien enregistrer autant d’entrées que d’habitude. L’objectif a été fixé à 1500.

Beaucoup de nouvelles têtes, mais le noyau dur des Amis a été conservé

A la suite du décès d’Alexandre Bourguignon, ils ont dû changer de metteur en scène. Ce qui bouscule aussi leurs habitudes. 
Mais, heureusement, dans le sud haut-marnais, les Amis de Buxières bénéficient d’un engouement exceptionnel. Le président Michel Sarrey confie même n’avoir pas vu une telle mobilisation depuis 1980, date de la première fête paysanne : «Quand on organise une réunion, il y a quasiment à chaque fois 100 personnes. Et nous pouvons compter sur un potentiel de 250 personnes. Je n’ose pas le dire, mais c’est presque trop». 
On peut toutefois imaginer que chacun se verra confier un rôle. S’il y a beaucoup de nouvelles têtes, le noyau dur historique a pu être conservé malgré l’éloignement. Et les rôles principaux vont être tenus par des gens qui en ont l’habitude.
La bande-son a été enregistrée comme les années précédentes par des acteurs professionnels. Et, selon Michel Sarrey, elle est de qualité et mieux rythmée que par le passé. 
A noter d’ores et déjà qu’il y aura davantage de personnages typés, rigolos ou tristes.  Et des scènes de village avec au moins 50 personnes réunies en même temps. Ce qui devrait produire de beaux tableaux.

Un spectacle plus coûteux que d’habitude

Si les Amis de Buxières se sont lancés dans cette nouvelle aventure, c’est à l’invitation du sénateur et élu du coin Charles Guené qui, en 2006, après avoir assisté au spectacle d’Auberive, a proposé à Michel Sarrey de célébrer en 2008 les 20 ans du vignoble du Muid Montsaugeonnais. 
Il a été décidé de raconter une saga, celle d’Arthémis Laborde, née en 1815 et morte en 1914. L’occasion de faire revivre ce XIXe siècle, riche en événements familiaux, sociaux et ruraux. 
Cette année, le gros effort concerne surtout les décors. D’un côté de l’église d’Aubigny, il y aura une ferme et un village. De l’autre, un vignoble. «Ce sont de véritables décors de théâtre que l’on va réaliser avec l’aide d’Olivier Martin, décorateur à l’Opéra Bastille», précise Michel Sarrey. 
Mais fabriquer de tels décors, cela a un prix. Le changement de metteur en scène a aussi une incidence financière. Et si l’on ajoute à cela la nécessité de faire davantage de publicité en raison du lieu, on comprend que le spectacle 2008 va coûter plus cher que les précédents. Or, s’ils répondent aux sollicitations des uns et des autres, les Amis de Buxières n’ont pas d’autres maîtres d’ouvrage qu’eux-mêmes. En clair, «c’est nous qui prenons tous les risques», résume Michel Sarrey. «Mais à Aubigny, nous sommes quand même bien accompagnés. Pour le moment, nous avons un seul financeur qui est le Conseil général de la Haute-Marne. Mais nous avons des engagements du Muid, de la commune et de la communauté de communes. Ça devrait aller...»
De toute façon, ça n’ira vraiment que si le public répond présent.


«Saga en Montsaugeonnais» par les Amis de Buxières les vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 août sur le site de l’église d’Aubigny.. Dîner champêtre (avec, entre autres, de la soupe aux orties) à partir de 19 h 30. Spectacle son et lumière à 22 h. Tarifs : 14 euros à partir de 13 ans ; 7 euros pour les enfants de 9 à 12 ans ; gratuit pour les moins de 8 ans. 
Réservation des places à l’office de tourisme de Chaumont, place de la gare, tél. 03 25 03 80 80 ou au 06 86 59 02 25. 





Valoriser les costumes et les effets spéciaux

Même s’il y a toujours moyen de faire mieux, Michel Sarrey pense que les Amis de Buxières donnent à peu près le maximum concernant la bande-son, les lumières et le jeu des acteurs. «Là où on peut faire la différence, c’est du côté des effets spéciaux», précise-t-il. 
Il espère ainsi que le Pays de Chaumont va recevoir une réponse positive de l’Europe pour mener des actions de recherche et d’innovation dans ce domaine des effets spéciaux. 
Pour développer la location des costumes qui sont désormais stockés à Autreville-sur-la-Renne, Michel Sarrey souhaite aussi que le vestiaire des Amis puisse être officiellement reconnu par l’ORCCA et servir à des tournages de films ou des production de spectacles dans la région. 

Christophe Poirson
Samedi 16 Août 2008
Lu 950 fois
Notez

Nouveau commentaire :



Petites annonces gratuites de l'Affranchi

Emploi (0)

Vacances (0)

Services (0)

Animaux (0)